BFMTV

Ils pleurent la mort de Johnny, les voisins pensent qu'ils se disputent violemment et alertent la police

Une voiture de police. Photo d'illustration

Une voiture de police. Photo d'illustration - AFP Archives

Les voisins pensaient bien faire en alertant la police après avoir entendu des pleurs insistants.

Fausse alerte. Dans la soirée de mercredi, aux alentours de 22h40, les policiers d'Arras (Pas-de-Calais) ont reçu un appel d'habitants des quartiers ouest de la ville, rapporte La Voix du Nord. Ces derniers signalent des pleurs en provenance du logement de leurs voisins, et craignent des violences conjugales.

Le commissariat dépêche alors une équipe de la brigade de nuit sur place. Arrivées à destination, les forces de l'ordre ne constatent ni blessure ni dommage, mais un homme et une femme effondrés, les larmes aux yeux. Ces derniers expliquent qu'ils ne se disputent pas, mais pleurent la mort de leur idole Johnny Hallyday. Les policiers ont alors quitté les lieux, et le couple a pu entamer son deuil dans l'intimité.

Céline Penicaud