BFMTV

Ils pensent que leur fils s’est fait kidnapper, il dormait dans sa cachette

Militaires en rang. (Photo d'illustration)

Militaires en rang. (Photo d'illustration) - ERIC CABANIS / AFP

Des parents ont eu une sacrée frayeur en pensant que leur petit garçon s’était fait enlever. L’enfant s’était en réalité assoupi dans le cagibi.

Ils ont imaginé le pire. Samedi soir, un couple habitant Rambervillers, dans les Vosges, "a bien cru que leur fils de 7 ans avait été victime d’un enlèvement", rapporte L’Est Républicain.

Au cours de la soirée, le petit garçon et sa sœur jouent à l’extérieur du bâtiment. Mais l’enfant s’éloigne, négligeant les consignes données. Sa sœur prévient aussitôt ses parents qui, dans la foulée, se lancent à la recherche du petit garçon.

Pendant ce temps-là, l'enfant en profite pour rentrer au domicile familial. Conscient qu’il a fait une bêtise et qu’il va certainement se faire réprimander, il décide de se cacher dans l’appartement.

Les parents pensent à un kidnapping

Sans nouvelle de leur fils, les parents se rongent de plus en plus les sangs et décident de prévenir la gendarmerie. Ils pensent alors que leur progéniture a été enlevée. Aidés par les habitants du quartier, les forces de l’ordre lancent immédiatement des recherches sur un très large secteur. Mais sans succès.

De son côté, le petit garnement a changé de cachette et s’est installé pour de bon dans le cagibi.

Une alerte enlèvement prête à être diffusée

Vers 2 heures du matin, le garçon demeure toujours introuvable. Une alerte enlèvement est donc rédigée pour être diffusée dans les prochaines minutes. Au même instant, le petit garçon réapparaît.

Pendant tout ce temps, il s’était simplement endormi dans sa cachette. 

Hervine Mahaud