BFMTV

Il revendait des sujets d'examen pour 250.000 euros

L'organisateur de la fraude et les six acheteurs présumés encourent cinq ans de prison

L'organisateur de la fraude et les six acheteurs présumés encourent cinq ans de prison - -

L'organisateur de cette escroquerie ainsi que six des acheteurs présumés comparaissent ce mardi après-midi devant la justice.

Qui n'a pas rêvé un jour d'avoir entre les mains les sujets d'un examen avant une épreuve? Probablement tous les étudiants. Si certains parviennent à résister aux sirènes de la fraude, d'autres y cèdent.

C'est le cas de six anciens étudiants de médecine à l'université de Villetaneuse (Seine-Saint-Denis) qui comparaissent pour recel ce mardi devant le tribunal correctionnel de Bobigny, rapporte Le Parisien (article payant). L'instigateur de l'escroquerie est jugé, lui, pour vol par ruse, fraude aux examens et introduction dans des sytèmes informatiques. Ils encourent cinq ans de prison.

Un mariage à financer

L'affaire remonte à la rentrée de 2009. Inscrit en première année, un étudiant se voit proposer pour la somme colossale de 250.000 euros les prochains sujets de partiels. Si au départ, le jeune homme croit à une plaisanterie, il finit par céder, abaissant le montant à 35.000 euros.

Mais finalement aucun euro ne sera versé, car quelques semaines plus tard, le responsable sécurité de la faculté est alerté de la fraude par une source anonyme. Une enquête s'ouvre entraînant l'interpellation de sept étudiants. Moins chanceux, un autre carabin venait de remettre "1240 euros en liquide dans une boîte de hamburger cachée aux abors d'un parking", raconte le quotidien.

Pour justifier de tels actes, le principal prévenu, étudiant à l'époque en troisième année, a déclaré à la police avoir besoin d'argent pour financer son mariage.

Selon Le Parisien, la plupart des prévenus ont abandonné l'idée de poursuivre leurs études de médecine.

M.G.