BFMTV

Hauts-de-Seine: un couple homosexuel agressé dans un supermarché de Rueil-Malmaison

Les rayons d'un supermarché (image d'illustration)

Les rayons d'un supermarché (image d'illustration) - DENIS CHARLET / AFP

Un couple d'hommes qui faisait ses courses dans un supermarché de Rueil-Malmaison a été violemment pris à partie par une femme qui les insulté et menacé de mort.

Alors qu'il passait à la caisse dans une enseigne Carrefour de Rueil-Malmaison, un couple d'hommes s'est fait agresser samedi, rapporte France 3 régions. C'est une jeune femme, accompagnée de sa fille de quatre ans, qui les a violemment bousculés et insultés. "Sales pédés, tarlouzes, pédales, des mecs comme vous, en Algérie, on les égorge", a-t-elle lancé aux deux hommes. Devant le couple stupéfait, la femme est même allée jusqu'à appeler au téléphone un ami pour lui dire qu'il fallait "les buter".

"Personne ne bouge, c'est inadmissible"

"On était sidéré d'entendre ce genre de propos" a expliqué à France Bleu Laurent, l'une des deux victimes, qui s'étonne par ailleurs de l'absence de réactions des témoins de l'altercation.
"Personne ne bouge, c'est inadmissible qu'en France, personne ne bouge [...] J'en ai marre de me faire insulter, de me faire menacer, il faut bouger", souligne-t-il.

Mardi matin, il a porté plainte au commissariat de Rueil-Malmaison pour "injures publiques du fait de l'orientation sexuelle". Ces faits sont passibles d'une amende de 12.000 euros. Si la nature homophobe de l'injure est retenue, la peine encourue passe à six mois d'emprisonnement et 22.500 euros d'amende. 

Le groupe Carrefour a rapidement réagi dans un communiqué condamnant de faits "contraire aux valeurs de l'entreprise". Les clients ont été reçus dès le lendemain par le manager du magasin et une enquête a été ouverte, précise France Bleu.

M.P