BFMTV

Guy Muffat: "Ma fille a eu cette chance d'avoir eu une vie fantastique"

Guy Muffat, le père de Camille, la championne de natation tuée lors du crash d'hélicoptère, lundi en Argentine.

Guy Muffat, le père de Camille, la championne de natation tuée lors du crash d'hélicoptère, lundi en Argentine. - BFMTV

Le père de Camille Muffat, la championne de natation tuée dans un crash d'hélicoptère lundi en Argentine, a évoqué le souvenir de sa fille. Par delà sa douleur, il pense aussi à celle des parents des autres victimes, dont celle des "techniciens dont personne ne parle".

"Il n'y a pas de mots", a réagi Guy Muffat, le père de Camille, la championne de natation tuée lors d'un crash d'hélicoptère lundi en Argentine survenu lors du tournage de l'émission de télé-réalité "Dropped".

Et tout de suite, de penser aux autres parents, victimes de drame similaires. "Il y a des gens qui ont leur enfant fauché quelque part sur une route. On en veut à tout le monde", a commenté Guy Muffat, visiblement ému. "On nous annonce que Camille est morte, mais elle est très loin. J'ai en tête les images qui défilent à la télé", a expliqué le père endeuillé qui peine encore a réaliser toute l'ampleur du drame. "Petit à petit, il y aura le choc", convient-il. 

"Pour sa soeur et pour son frère, c'est encore plus dur"

Ce père de famille évoque aussi la douleur de ses autres enfants. "Je pense à mes enfants, son frère qui a 21 ans, sa sœur qui est en Angleterre. On devait aller demain (mercredi) passer quatre jours avec elle et voir le match de foot, Chelsea", a aussi raconté Guy Muffat. "Pour sa soeur et pour son frère, c'est encore plus dur".

"Je veux aussi penser aux autres", insiste-t-il: "Florence Arthaud avait une petite fille, les parents d'Alexis Vastine ont perdu une autre fille, ces techniciens qui avaient des enfants dont on ne parle pas. Tous ces gens qui souffrent." En plus des trois grandes noms du sport cinq autres personnes ont péri lord de l'accident: Laurent Sbasnik (réalisateur), Lucie Mei-Dalby (journaliste), Volodia Guinard (journaliste et producteur), Brice Guilbert (cadreur) et Edouard Gilles (ingénieur du son).

"Une vie fantastique"

"Ma fille a eu cette chance d'avoir eu une vie fantastique, qui s'est arrêtée trop vite, c'est sûr", a déclaré ce père en évoquant son enfant. "Elle adorait ces émissions", précise-t-il en relatant les paroles de Camille Muffat avant le tournage: "On est des copains sportifs à Koh-Lanta (l'autre émission produite par ALP), on voudrait voir de dont on est capables". "Elle aimait l'aventure. Elle a fait de la boxe, du taekwondo, du bobsleigh, elle s'essayait à tout.

Le père de Camille Muffat évoque aussi une "fille droite" qui a "toujours été fidèle à la ville de Nice", où elle s'entraînait. "Ça n'a jamais été facile, avec Fabrice Pellerin (son ex-entraîneur, ndlr), c'était dur. Mais elle a toujours cru en lui, elle l'a toujours respecté, elle est allée au bout."

William Forgues, le petit ami de Camille Muffat, avait aussi évoqué sur notre antenne, "une femme heureuse et épanouie". Quant aux multiples hommages qui se sont succédé ce mardi, Guy Muffat "aurait préféré ne pas en avoir". "Nous sommes des gens discrets", insiste-t-il avant d'admettre que "quelque part, il faut lui rendre hommage".

D. N.