BFMTV

Guy Bedos renvoyé en correctionnelle pour avoir insulté Nadine Morano

BFMTV

Non, il ne s'excusera pas pour ses propos. Guy Bedos a été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Nancy. L'humoriste est poursuivi pour "injures publiques" après avoir qualifiée de "conne" la députée européenne Nadine Morano lors d'un spectacle en 2013 à Toul, en Meurthe-et-Moselle.

"Le juge d'instruction en charge de l'affaire a rendu une ordonnance de renvoi devant le tribunal correctionnel pour injure publique envers un corps constitué, un fonctionnaire, un dépositaire de l'autorité ou un citoyen chargé d'un service public", a pour sa part indiqué à l'AFP l'avocat de Nadine Morano, Me Alain Behr.

Le 10 octobre 2013, Guy Bedos avait notamment déclaré lors d'une représentation à Toul, où Nadine Morano était conseillère municipale d'opposition: "Nadine Morano a été élue ici à Toul? Vous l'avez échappé belle! On m'avait promis qu'elle serait là... Quelle conne!", avait notamment lancé l'artiste à un public de 1.300 personnes.

Mis en examen en juillet 2014 pour ces propos, Guy Bedos avait assuré avoir son "langage". "C'était un spectacle, pas un meeting", avait-il ajouté. Si le procès n'a pas encore été audiencé, il devrait vraisemblablement se tenir début juillet, selon le quotidien L'Est Républicain.

la rédaction avec AFP