BFMTV

Groupe Barjols: une figure du complotisme en garde à vue

Le logo de la DGSI en novembre 2018 à Levallois-Perret

Le logo de la DGSI en novembre 2018 à Levallois-Perret - STEPHANE DE SAKUTIN © 2019 AFP

INFO BFMTV - Un homme a été placé en garde à vue pour association de malfaiteurs terroriste pour avoir appelé à renverser les institutions et le "gouvernement illégitime" vendredi.

Un homme de 65 ans a été interpellé par la DGSI ce mercredi et placé en garde à vue dans le cadre d'une information judiciaire sur le groupe de Barjols, un groupe identitaire qui avait fomenté une attaque contre Emmanuel Macron en 2018, d'après des sources policière et judiciaire auprès de BFMTV.

Eric F. est président du "conseil national de transition", autoproclamé "seule autorité légitime de la France" depuis 2014. Figure des milieux complotistes, il voit derrière l'actuelle pandémie et les mesures sanitaires "un plan génocidaire pour réduire la population mondiale". Il est aussi anti-vaccins et voit dans celui du Covid-19 "un prétexte pour contrôler la vie des citoyens".

Renverser les institutions

Sur internet, Eric F. appelait ces derniers jours à marcher sur Paris le vendredi 18 décembre pour renverser les institutions, le "gouvernement illégitime" et "imposer sa loi".

Interpellé dans le cadre de l'enquête sur le groupe de Barjols, son arrestation a été précipitée par l'approche de cette date du 18 décembre. Il est en garde à vue pour association de malfaiteurs terroriste. En perquisition, une arme de poing a été retrouvée à son domicile.

Par Cécile Ollivier et Esther Paolini