BFMTV

Grande-Synthe: 2 migrants interpellées dans une rixe

deux personnes ont été placées en garde à vue après qu'une rixe a éclaté mardi soir dans le camp de migrants de Grande-Synthe - 27 janvier 2016

deux personnes ont été placées en garde à vue après qu'une rixe a éclaté mardi soir dans le camp de migrants de Grande-Synthe - 27 janvier 2016 - AFP

Au moins deux migrants ont été placées en garde à vue après qu'une rixe a éclaté mardi soir dans le camp de migrants de Grande-Synthe faisant quatre blessés légers, selon une information révélée ce mercredi par une source judiciaire.

"Au moins deux individus, qui font partie des quatre blessés, sont soupçonnés d'avoir participé aux coups de feu", a affirmé le procureur de la République de Dunkerque Eric Fouard. Deux personnes auraient été blessées par arme à feu, une par arme blanche et une quatrième par un coup de bâton, a rappelé Eric Fouard, dans ce qui "s'apparenterait à un règlement de comptes entre bandes rivales".

Un important dispositif sécuritaire

Une quinzaine de coups de feu aurait été tirée à l'intérieur du camp, a-t-il ajouté, précisant que les perquisitions menées dans la soirée avait permis pour le moment de retrouver 5 douilles de calibre 9 mm et une non percutée.

Le parquet de Dunkerque avait ouvert dans la soirée une information judiciaire pour "tentative d'homicide volontaire", confiant l'enquête à la PAF et au commissariat de la ville.

Après cette rixe qui s'est produite vers 16h00, le calme était rapidement revenu dans le camp avec un important dispositif sécuritaire qui avait été déployé: une équipe du Raid, une brigade de gendarmerie mobile, un escadron de CRS et deux équipes cynophiles à la recherche d'éventuelles armes et explosifs.

A.-F. L. avec AFP