BFMTV

Gilets jaunes: dix personnes interpellées à Calais après des "affrontements très violents"

Des gilets jaunes à Calais - Image d'illustration

Des gilets jaunes à Calais - Image d'illustration - François Lo Presti - AFP

200 manifestants ont affronté durant de longues heures les forces de police présentes.

En marge d'une manifestation des gilets jaunes à Calais dans le Pas-de-Calais, dis personnes, essentiellement des jeunes, ont été interpellées et placées en garde à vue la nuit passée affirme le préfet du département Fabien Sudry.

De 22h30 à tard dans la nuit, "il y a eu des affrontements très violents entre environ 200 manifestants radicalisés, qu'on peut qualifier de casseurs, et les forces de l'ordre" a-t-il détaillé. 

Deux membres des forces de l'ordre ont été légèrement blessés par des jets de projectiles, d'après la même source.

Neuf voitures incendiées

Ce dimanche matin dans le quartier de Fort-Nieulay, théâtre des violences, l'heure est au bilan. Au total, neuf voitures ont été incendiées et deux stations-services touchées.

Preuve de la violence des affrontements, "une bouteille de gaz a été retrouvée dans une barricade", a détaillé le préfet, qui condamne "avec la plus grande fermeté ces comportements inacceptables".

Samedi, l'autoroute A16 a été longtemps bloquée par les "gilets jaunes" à Calais, un des lieux des Hauts-de-France où le mouvement est le plus suivi. 

Hugo Septier avec AFP