BFMTV

Gers: deux septuagénaires tués à l'arme blanche, un suspect interpellé et interné

Illustration police BFMTV

Illustration police BFMTV - BFMTV

Le suspect est un voisin des deux victimes, âgées de 74 et 70 ans. Son état de santé n'était pas compatible avec une garde à vue, a fait savoir le procureur d'Auch.

Deux septuagénaires ont été tués à l'arme blanche à Saint-Caprais dans le Gers jeudi. Un suspect a été interpellé dans la même commune dans la journé et a été admis en soins psychiatriques, a indiqué ce jour le parquet d'Auch.

Des motivations "confuses"

L'homme de 35 ans placé en garde à vue a reconnu les deux meurtres "au moyen d'armes blanches", mais ses motivations restes "confuses", a souligné dans un communiqué le procureur Jacques-Edouard Andrault.

D'après les premiers éléments de l'enquête, la première victime, un homme de 70 ans, a été découvert jeudi au bord d'une route, blessé au thorax, mais n'a pas pu être réanimé, selon le parquet.

"Les premiers renseignements recueillis sur place ont permis d'orienter les soupçons des gendarmes sur un voisin de la victime, qui a été interpellé et placé en garde à vue" du chef d'homicide volontaire, a détaillé Jacques-Edouard Andrault.

Au domicile du suspect, le corps sans vie d'une femme de 74 ans, une voisine, a également été découvert, avec des armes blanches à proximité.

Admission en soins psychiatriques

L'expert psychiatrique qui a examiné le suspect a conclu à "l'incompatibilité de son état de santé avec une garde à vue".

"Le trentenaire a fait l'objet d'une admission en soins psychiatriques à la demande du représentant de l'État", a précisé le procureur.

Le parquet a confié l'enquête à la section de recherche de Toulouse.

Par E.P avec AFP