BFMTV

Garde à vue prolongée pour deux acquittés de l'affaire Outreau

La garde à vue de Franck et Sandrine Lavier, qui furent injustement accusés dans l'affaire de pédophilie d'Outreau, a été prolongée mercredi pour une durée maximale de 24 heures. Le couple, soupçonné de maltraitance sur deux de ses cinq enfants, est inter

La garde à vue de Franck et Sandrine Lavier, qui furent injustement accusés dans l'affaire de pédophilie d'Outreau, a été prolongée mercredi pour une durée maximale de 24 heures. Le couple, soupçonné de maltraitance sur deux de ses cinq enfants, est inter - -

LILLE (Reuters) - La garde à vue de Franck et Sandrine Lavier, qui furent injustement accusés dans l'affaire de pédophilie d'Outreau, a été...

LILLE (Reuters) - La garde à vue de Franck et Sandrine Lavier, qui furent injustement accusés dans l'affaire de pédophilie d'Outreau, a été prolongée mercredi pour une durée maximale de 24 heures, a annoncé le parquet de Boulogne-sur-mer (Pas-de-Calais).

Le couple, soupçonné de maltraitance sur deux de ses cinq enfants, est interrogé par la police depuis mardi matin. Franck et Sandrine Lavier ont répondu à une convocation.

Le parquet décidera au terme des interrogatoires s'ils doivent ou non être poursuivis. Une perquisition a été effectuée au domicile du couple dans la matinée de mercredi.

Ces deux personnes ont fait partie des 13 victimes d'une erreur judiciaire qui trouve son origine en 2000-2001 par une instruction sur des abus sexuels perpétrés dans une famille d'Outreau.

Les Lavier ont purgé trois ans de détention provisoire. Condamnés au premier procès en 2004, ils ont été acquittés en appel en 2005, lors d'une audience qui avait provoqué une profonde remise en cause du système judiciaire.

Le parquet général de Douai a précisé qu'une enquête était en cours pour maltraitance envers les enfants sans caractère sexuel.

Deux enfants de 10 et 11 ans, un garçon et une fille, ont évoqué des coups reçus de leurs parents devant une nourrice chez qui ils avaient été placés pendant l'affaire Outreau.

Pierre Savary, édité par Yves Clarisse