BFMTV

Financement du PKK: dix Kurdes condamnés

BFMTV

Des peines allant de six mois à trois ans de prison, dont deux avec sursis, ont été prononcées mardi à l'encontre de dix Kurdes de nationalité turque dans une affaire de financement du PKK par l'intermédiaire de la Maison du peuple kurde (MPK) de Marseille.

La 16e chambre du tribunal correctionnel de Paris a également condamné la MPK à 20.000 euros d'amende et prononcé la dissolution de l'association. Un homme considéré comme le président de la MPK a écopé de la condamnation la plus lourde.

Le PKK est considéré comme un mouvement terroriste par la Turquie, l'Union européenne et les Etats-Unis.