BFMTV

En larmes, Tony Meilhon se dit "rongé par le remord"

Dessin d'audience représentant Tony Meilhon à l'ouverture de son procès mercredi, devant les assises de Loire-Atlantique à Nantes.

Dessin d'audience représentant Tony Meilhon à l'ouverture de son procès mercredi, devant les assises de Loire-Atlantique à Nantes. - -

Tony Meilhon, accusé du meurtre et du démembrement du corps de Laetitia Perrais en 2011, s'est déclaré "rongé par le remord" devant la cour d'Assises de Loire-Atlantique avant que les jurés ne se retirent pour délibérer.

"Je regrette sincèrement ce qui s'est passé, je suis rongé par le remord, même si les apparences, ça ne se voit pas, je ne suis pas insensible, non", a déclaré Tony Meilhon, en larmes, après avoir longuement cherché ses mots. Accusé du meurtre et du démembrement du corps de Laetitia Perrais en 2011, il était invité à s'exprimer une dernière fois après la plaidoirie de son avocat, Me Fathi Benbrahim.

"Ce qui s'est passé, ce que j'ai fait, ça n'aurait jamais dû se produire, à aucun moment je n'étais dans cet objectif, à aucun moment je ne lui ai souhaité du mal", a-t-il déclaré en parlant de Laetitia Perrais, sa victime.

"J'ai peut-être un cœur de pierre, mais je ne suis pas insensible"

Meilhon n'a durant ce procès presque pas dévié de sa dernière version des faits, soutenant la thèse d'un homicide involontaire qu'il aurait voulu masquer en meurtre.

"J'ai peut-être un coeur de pierre, mais je ne suis pas insensible", a-t-il ajouté avant de s'arrêter en disant son intention d'écrire ultérieurement une lettre aux familles des victimes.

"Je n'ai pas la capacité de savoir si quelqu'un dit vrai ou non: je souhaite à Tony Meilhon qu'il soit sincère dans ses remords", a réagi à la sortie de l'audience Me Cécile des Oliveira, l'avocate de la soeur jumelle de Laetitia, Jessica.

Interrogé par BFMTV, le père de la victime, Franck Perrais a déclaré: " C'est un manipulateur, il veut faire croire qu'il regrette. Je ne pense pas qu'il a des remords. C'est un prédateur quand il a une proie, il ne la lâche."

A LIRE AUSSI:

>> Procès Meilhon: la perpétuité requise

>> Procès Meilhon: la soeur de Laetitia trop choquée pour témoigner

>> Meilhon: "J'ai essayé de me faire passer pour fou. J'ai menti"

M.R. avec AFP