BFMTV

Deux jeunes gens mis en examen pour l'incendie de Dijon

Deux jeunes interpellés après l'incendie dans un foyer de travailleurs immigrés qui a fait sept morts le week-end dernier à Dijon (Côte-d'Or) ont été mis en examen. /Photo d'archives/REUTERS

Deux jeunes interpellés après l'incendie dans un foyer de travailleurs immigrés qui a fait sept morts le week-end dernier à Dijon (Côte-d'Or) ont été mis en examen. /Photo d'archives/REUTERS - -

LYON (Reuters) - Deux jeunes interpellés après l'incendie dans un foyer de travailleurs immigrés qui a fait sept morts le week-end dernier à Dijon...

LYON (Reuters) - Deux jeunes interpellés après l'incendie dans un foyer de travailleurs immigrés qui a fait sept morts le week-end dernier à Dijon (Côte-d'Or) ont été mis en examen, a annoncé jeudi le parquet.

Ces deux cousins, âgés de 18 et de 19 ans, seront poursuivis notamment pour "destruction volontaire", a déclaré le procureur de la République Eric Lallement lors d'une conférence de presse.

"Les deux jeunes reconnaissent leur implication dans l'incendie mais ils se rejettent mutuellement la responsabilité d'avoir mis le feu", a-t-il dit.

Le magistrat a précisé que ces faits, qui ont provoqué une vive émotion en France, seraient jugés en cour d'assises et étaient passibles de la réclusion à perpétuité.

Parti d'un feu de poubelles et attisé par un vent violent, le sinistre avait ravagé le foyer Adoma, un bâtiment de neuf étages, dans un quartier populaire de Dijon, tuant sept personnes et faisant des dizaines de blessés.

Les deux jeunes, qui avaient téléphoné aux pompiers lors du sinistre, s'étaient signalé par leur comportement suspect. Le jeune homme de 19 ans s'était présenté aux journalistes comme le premier témoin de l'incendie. L'autre était logé au foyer Adoma.

Tous deux avaient été condamnés le 19 octobre dernier pour leur implication dans les manifestations lycéennes.

Catherine Lagrange, édité par Gérard Bon