BFMTV

Créteil: 10 ans requis contre l'épouse de l'élu qui voulait assassiner son mari

Henri Leclaire.

Henri Leclaire. - AFP

L'avocate générale a requis ce mercredi une peine de dix ans de prison à l'encontre de Laurence Vulsin, une femme jugée aux assises de Créteil pour avoir tenté d'assassiner son mari, qu'elle attendait à leur domicile, un revolver à la main.

Au terme de son procès aux assises de Créteil, une femme accusée d’avoir voulu intenter à la vie de son mari, par ailleurs élu, a écopé de dix ans de prison selon les réquisitions de l’avocate générale. Celle-ci a également demandé des peines de 4 et 5 ans de prison contre deux ex-policiers, Michel Gallière et Jean-Noël Naturel, soupçonnés de complicité avec Laurence Vulsin.

Laurence Vulsin les avait contactés en 2011 pour faire disparaître son mari, Christian Honoré, conseiller municipal divers droite de Valenton, dans le Val-de-Marne en banlieue parisienne, également assistant parlementaire au Sénat. Mais elle avait finalement décidé de passer à l'acte elle-même dans la nuit du 14 au 15 juin 2011. "Le trio improbable que vous constituez tous les trois, il s'est associé dès avril 2011 avec un objectif: tuer Christian Honoré", a lancé l'avocate générale. "Ce projet criminel, vous y avez investi de l'énergie, de l'argent", a-t-elle ajouté.

A.M avec AFP