BFMTV

Crash de l'avion A320: 150 victimes, dont deux bébés

A Barcelone, des familles de passagers se sont retrouvés à l'aéroport où ils ont été pris en charge.

A Barcelone, des familles de passagers se sont retrouvés à l'aéroport où ils ont été pris en charge. - Quique Garcia - AFP

150 personnes se trouvaient à bord de l’A320 de Germanwings qui s’est écrasé dans les Alpes ce mardi. D’après les autorités il n’y aurait aucun survivant, les victimes étaient principalement allemandes et espagnoles.

Le crash de l’A320 a coûté la vie à 144 passagers dont deux bébés et 6 membres d’équipage. Dans cette catastrophe, l’Allemagne paye un lourd tribut: au moins 67 de ses ressortissants étaient dans l’avion.

Parmi eux, un groupe de 16 élèves et leurs deux professeurs accompagnateurs. Scolarisés au lycée Joseph König d'Haltern-am-See, dans la région de la Ruhr, ils s’étaient rendus en Espagne dans le cadre d’un échange avec un établissement espagnol. Mais aussi deux chanteurs de l'opéra de Düsseldorf, Oleg Bryjak et Maria Radner.

Le lycée reste ouvert mercredi

Le maire de la ville Bodo Klimpel est apparu très affecté lors d’une conférence de presse, déplorant "le jour le plus triste de l’histoire de la ville". Mercredi, le lycée doit malgré tout ouvrir ses portes aux élèves. "L’école aura lieu, mais les cours ne seront pas ordinaires. Les élèves sont invités à parler du drame".

Les autorités évoquent également la présence de nombreux touristes allemands qui rentraient de vacances en Espagne. Le journal allemand Die Welt révèle aussi la présence du baryton Oleg Bryjak, chanteur à l’opéra de Düsseldorf, et de la contralto Maria Radner.

Le premier était âgé de 54 ans, et la seconde de 33 ans. Ils avaient respectivement joué les rôles d'Alberich et d'Erda dans l'opéra de Richard Wagner "Siegfried" au Gran Teatre del Liceu de la capitale catalane, d'où ils rentraient chez eux, à Düsseldorf.

"Le Théâtre de Liceu souhaite adresser ses condoléances pour la mort des chanteurs Oleg Bryjak et Maria Radner, de même que de son mari et de leur bébé dans l'accident".

45 Espagnols sur la liste des passagers

L’Espagne a quant à elle décrété trois jours de deuil national. D’après le gouvernement espagnol, "45 passagers avec des noms espagnols" figuraient à la liste des passagers. Des dizaines de personnes se sont retrouvées à l’aéroport de Barcelone en quête d’informations, peu après l’annonce du crash. Les familles des victimes ont été prises en charge par une cellule de crise. 

Le quotidien El Mundo indique que l’épouse d’Oriol Junqueras, un ancien député européen figure dans la liste des disparus. Deux employés de la marque textile espagnole Desigual voyageaient également sur ce vol. Plusieurs salariés d’une entreprise barcelonaise se rendaient quant à eux à un salon de la technologie.

Plusieurs Turcs et un Belge parmi les victimes

Si François Hollande semblait exclure la présence de Français à bord de l’appareil, il a évoqué la présence "probable" de plusieurs ressortissants turcs parmi les victimes. Le gouvernement belge a quant lui annoncé la présence d’un passager Belge sur le vol entre Barcelone et Düsseldorf. La victime vivait à Barcelone a précisé le ministre des Affaires étrangères belge.

Eux ont échappé au pire, une équipe de football suédoise de 3e division avait prévu de prendre ce vol. A cause d’une correspondance trop longue à Düsseldorf, l’équipe qui revenait d’un stage en Catalogne a décidé une fois à l’aéroport de préférer d’autres vols transitant par Munich et Zurich. "On peut dire qu’on a eu vraiment, vraiment beaucoup de chance", a déclaré le directeur sportif du Dalkurd FF.

Carole Blanchard