BFMTV

Covoiturage: il droguait ses passagères pour les agresser sexuellement

Un homme a été arrêté pour avoir endormi puis agressé des passagères qu'il prenait en covoiturage.

Un homme a été arrêté pour avoir endormi puis agressé des passagères qu'il prenait en covoiturage. - BFMTV

La gendarmerie a interpellé à Nantes un homme soupçonné d'agressions sexuelles. Mis en examen, il est soupçonné d'avoir endormi ses victimes pendant des trajets en covoiturage pour les agresser pendant leur sommeil.

Un homme âgé de 49 ans, soupçonné d'avoir drogué puis agressé sexuellement des femmes qu'il prenait en covoiturage, a été interpellé lundi à Nantes. Mis en examen, l’homme a reconnu pendant sa garde à vue une dizaine d’agressions sexuelles sur des passagères. Il fait déjà l’objet de neuf plaintes, tandis que la gendarmerie recherche d’autres victimes potentielles, utilisatrices du site de covoiturage BlaBlaCar.

Alors qu'il s'apprêtait à prendre la route avec, à bord de son véhicule, une jeune femme qui devait partager son trajet en covoiturage, l'homme a été interpellé par la police. Ce trajet aurait pu mal tourner et donner lieu à une nouvelle agression sexuelle.

"Il préparait des tablettes de chocolats sur lesquelles il badigeonnait du somnifère"

Le Nantais opérait selon un mode opératoire bien défini. "L'individu préparait en amont des tablettes de chocolat sur lesquelles il badigeonnait du somnifère et lors du trajet, souvent il s'agissait de jeunes femmes, il proposait du chocolat, ces jeunes femmes s'endormaient et il procédait à des caresses voire à des attouchements", explique le commandant Philippe Assou, de la compagnie de gendarmerie de Nantes.

Le suspect, qui a reconnu une dizaine d’agressions sexuelles sur des passagères, fait déjà l’objet de neuf plaintes, mais la gendarmerie recherche d’autres victimes potentielles, utilisatrices du site de covoiturage BlaBlaCar. Une cinquantaine de personnes auraient effectué des trajets avec cet individu.

Mardi, l’homme a finalement été mis en examen pour administration de substance nuisible avec préméditation et agressions sexuelles. Il est actuellement en détention provisoire.

A.-L. B. avec Antoine Pollez