BFMTV

Combien coûte la délinquance ?

-

- - -

D’après une étude, la délinquance et le crime coûteraient 115 milliards d’euros par an à l’Etat français. Soit 5,6 % du PIB...

Combien coûtent la délinquance et le crime en France ? Difficile aujourd'hui de le savoir tant les études sont rares sur le sujet. L'Institut pour la justice – qui fait le lien entre les justiciables et les autorités – publie la sienne ce mardi. Verdict : 115 milliards d’euros, de juillet 2008 à juin 2009. Soit 5,6% du PIB, l'équivalent du coût annuel de l'Education nationale. « Faisons un rêve, ironise Jacques Bichot, l’économiste auteur de cette étude : on éradique complètement la délinquance… les Français auraient 6% de bonheur en plus, à PIB égal. »

Fraude fiscale, crime organisé, violences, vols…

115 milliards… un chiffre impressionnant, mais une « estimation minimaliste », précise Jacques Bichot, qui pour y parvenir, a pris en compte la totalité des crimes et délits (à l’exception des infractions au code de la route), et comptabilisé les coûts tant directs (préjudice financier et moral pour la victime) qu’indirects (sentiment global d’insécurité, dépenses publiques et privées de sécurité). Des coûts pas toujours faciles à chiffrer…

La lutte contre l'insécurité (police, gendarmerie, justice) coûte 14 milliards d'euros à l'Etat par an. Les fraudes fiscales : 27 milliards d'euros. Pour les vols, il suffit de prendre le prix du bien volé et l'assurance payé par la victime. Là où ça se corse, c'est en cas d'homicide, par exemple. L'étude s'appuie sur le coût de la vie humaine, évalué à un peu plus d'un million d'euros par personne. Etant entendu qu'une personne décédée ne produit évidemment plus de richesse pour le pays, les homicides coûteraient près de 2 milliards d'euros par an. Même principe pour le trafic de drogue : les trafiquants sont occupés à dealer, donc ne produisent pas de richesse. Le crime organisé (la drogue et le proxénétisme) représente un coût de 16 milliards d'euros par an.

« La criminalité coûte plus cher que la lutte contre... »

La délinquance coûte plus cher à la société que ce que l'on dépense pour lutter contre elle. Fort de ce constat maintenant chiffré, l’Institut pour la justice entend montrer à l'Etat que l’argent peut être mieux dépensé en la matière. « Quand on demande plus de moyens pour lutter contre la criminalité, explique Xavier Bébin, le président de l'institut, on nous dit : ça coûte cher. Bien sûr, mais la criminalité coûte beaucoup plus cher ! Si on cumule budgets de police, gendarmerie et justice, on arrive à 12 milliards d’euros. Or, le préjudice de l’insécurité (violences et vols) s’élève à près de 62 milliards d’euros. »

Soulignant par exemple que 30 000 peines de prison ferme ne sont pas exécutées faute de place, Xavier Bébin affirme que construire plus de centres de détention, coûterait moins cher que de laisser les délinquants en liberté.

La Rédaction, avec Thomas Chupin