BFMTV

Collision dans l'Aube : ouverture d'une information judiciaire pour homicides involontaires

BFMTV

Une information judiciaire pour homicides et blessures involontaires a été ouverte vendredi par le parquet de Troyes, après la collision mardi entre un minibus et un poids-lourd qui a coûté la vie à six personnes dont cinq enfants, a annoncé le procureur.

"C'est une procédure normale pour enquêter sur les causes de décès brutaux et cela permet aux familles de se constituer parties civiles et d'avoir accès au dossier", a expliqué Alex Perrin, le procureur de Troyes.

Selon lui, la procédure pourra déboucher "ou sur une ordonnance de non-lieu ou sur un éventuel renvoi devant un tribunal correctionnel s'il y avait des mises en examen". "Les enquêteurs vont poursuivre leurs investigations et les auditions des différents témoins durant les semaines à venir", a-t-il précisé.

Le malaise du conducteur du minibus causé par une hypoglycémie demeure pour le moment la piste privilégiée pour expliquer la collision, en attendant les résultats des analyses complémentaires, a-t-on indiqué au parquet.

L'autopsie du conducteur de 25 ans avait révélé un faible taux de glucose dans son sang qui aurait pu induire une perte de connaissance et expliquer pourquoi le minibus s'est progressivement déporté vers la voie de gauche avant de percuter de plein fouet le poids lourd venant en sens inverse.

M. K. avec AFP