BFMTV

Clairvaux: un surveillant pris en otage par des détenus

BFMTV

Un surveillant de la maison centrale de Clairvaux a été pris en otage lundi en fin de journée par deux détenus, qui l'ont relâché après 50 minutes de négociations.

Deux détenus ont agressé un premier surveillant avec des armes blanches artisanales, "sans doute un morceau de plastique tranchant et une fourchette" avant d'en prendre un autre en otage, a raconté Frédéric Stoll, délégué régional FO-pénitentiaire. Un troisième surveillant a été blessé par le jet d'un talkiewalkie.

Le surveillant pris en otage a été relâché 50 minutes plus tard "après des négociations avec les gradés", a rapporté Frédéric Stoll. Construite loin de tout centre urbain dans les années 60, sur la commune de Bayel à l'est du département de l'Aube, la maison centrale de Clairvaux est dotée d'un régime carcéral parmi les plus sévères en France.

A. G. avec AFP