BFMTV

Bordeaux: un homme se retranche chez lui après avoir tiré un coup de feu dans la rue

Des membres du RAID, corps d'élite de la police nationale (image d'illustration)

Des membres du RAID, corps d'élite de la police nationale (image d'illustration) - MARTIN BUREAU / AFP

Un homme s'est retranché dans sa maison de la banlieue ouest de Bordeaux après avoir tiré au moins un coup de feu dans la rue.

Un homme aurait tiré au moins un coup de feu en pleine rue mercredi en début d'après-midi dans la banlieue ouest de Bordeaux. Retranché chez lui pendant plusieurs heures il aurait finalement été interpellé à 17h, après que le RAID a donné l'assaut, rapporte Sud-Ouest.

L'homme, atteint de troubles psychologiques

Un périmètre de sécurité avait été mis en place et des policiers du RAID sont intervenus, face au refus de l'homme d'obtempérer. L'entourage de l'homme qui n'est pas connu des services de police, est également sur place afin de tenter de le raisonner. D'après Sud-Ouest le forcené âgé de 70 ans, aurait des "antécédents psychiatriques."

Toute l'avenue d'Arès, où s'est déroulé l'incident, avait été fermée à la circulation, et l'eau et l'électricité coupés.

Armé d'une petite carabine, il aurait tiré sur un ouvrier qui travaillait sur un chantier près de chez lui, sans faire de blessé. L'origine du différend reste encore à déterminer. D'après Sud-Ouest, l'ouvrier aurait tenté de s'interposer entre l'homme et une voisine avec laquelle il se querellait.

Clothilde Bru