BFMTV

Bois-Colombes: le chef de la police municipale aurait envoyé des SMS pornos

Le chef de la police municipale de Bois-Colombes a été placé en garde à vue à Paris.

Le chef de la police municipale de Bois-Colombes a été placé en garde à vue à Paris. - -

Le chef de la police municipale de Bois-Colombes, dans les Hauts-de-Seine, a été placé en garde à vue à Paris dans le cadre d'une enquête à Nanterre qui porte notamment sur des soupçons de "harcèlement sexuel et moral".

"Vous êtes chaude, je vous sens à distance d'ici": c'est la teneur des SMS qu'auraient reçus deux policières de Bois-Colombes, dans les Hauts-de-Seine, de la part du chef de la police municipale.

L'homme a été placé en garde à vue à Paris dans le cadre d'une enquête ouverte à Nanterre, et qui porte notamment sur des soupçons de "harcèlement sexuel et moral".

Les deux fonctionnaires avaient porté plainte il y a deux mois de cela. Elles avaient également averti leur syndicat, qui avait à son tour alerté la justice. Le suspect a été convoqué puis placé en garde à vue lundi matin lors d'une perquisition menée par la police judiciaire de Paris dans les locaux de la police municipale de Bois-Colombes. Son téléphone portable doit être prochainement expertisé.

Fichier illégal et stupéfiants

L'homme aurait également eu à l'encontre des deux jeunes femmes des gestes déplacés, ainsi que des réflexions vulgaires devant leurs collègues.

Le chef de la police municipale va aussi devoir s'expliquer sur des faits de détention de stupéfiants saisis illégalement lors d'interpellations et sur un fichier de personnes constitué illégalement.

"Il n'hésitait pas à confisquer des produits stupéfiants et à les garder dans son bureau", précise Sam Haddad, délégué départemental SNPM-FO. "En plus de cela il a semble-t-il constitué un fichier dans le bureau de la vidéoprotection avec un tableau 'wanted'. C'est illégal, la police municipale n'a pas vocation à constituer un fichier", ajoute Sam Haddad. La perquisition a permis aux enquêteurs de retrouver le fichier illégal mais pas de stupéfiants.

M. R. avec Antoine Delpierre et Amelie Pateyron et Igor Sahiri