BFMTV

Avions bloqués à New-York: 250 passagers assignent en justice XL Airways et Norwegian

Des centaines de passagers se sont retrouvés bloqués dans les aéroports américains.

Des centaines de passagers se sont retrouvés bloqués dans les aéroports américains. - Rebecca Butala How - Getty images - AFP

250 passagers de vols Paris-New-York ou New-York-Paris qui avaient été impactés par la tempête de neige au mois de janvier dernier demande réparations aux deux compagnies aériennes au titre d'un préjudice moral et financier.

Début janvier, plus de 4.000 vols au total avaient dû être annulés, qu'ils soient intra-américains ou en partance ou à destination des Etats-Unis. Pendant plusieurs heures voire plusieurs jours, des centaines de passagers ont dû patienter dans les halls d'aéroport, sans information, mais aussi sans eau, nourriture ou solution de logement alors qu'une tempête de neige paralysait le trafic. Une situation inacceptable pour 250 d'entre eux qui assignent en justice aujourd'hui XL Airways et Norwegian.

Cette procédure collective qui vise les deux compagnies aériennes dénoncent notamment "des manquements à l'information", a appris BFMTV.com confirmant une information du Parisien. "Il y a eu une négligence totale dans le traitement des passagers, rapporte Me Lorraine Papart, l'avocate des passagers. Rien ne permet de justifier une atteinte qui a pu atteindre jusqu'à sept jours. On a laissé des passagers à l'abandon. Il s'agit d'une situation inédite."

Et d'ajouter: "On a atteint une situation qui n'avait jamais été atteinte."

Jusqu'à 16.000 euros réclamés

Entre le 4 et le 11 janvier, la côte Est des Etats-Unis a été paralysée par des chutes de neige considérables atteignant les 30 centimètres. Certains vols à destination de la Grosse Pomme avait dû être déroutés laissant les passagers dans le plus grand désarroi. Au départ, la situation était guère plus satisfaisante, les passagers étant obligés de patienter, sans information, et de dormir dans les halls d'aérogare.

"Plusieurs femmes enceintes ont averti la compagnie aérienne de leur état, d'autres voyageurs sont en rémission de cancer et on demandé une assistance", détaille Me Papart, estimant que XL Airways et Norwegian n'ont pas fait l'effort pour faire partir ces personnes sur d'autres vols, à l'inverse d'autres compagnies aériennes qui ont pu le faire.

L'avocate compte s'appuyer, devant le tribunal de grande instance de Bobigny, sur une règlement européenne pour faire valoir les droits de ses clients. Ce texte précise en effet qu'"en dehors de la prestation de transport", les compagnies doivent assurer une assistance en terme de logement ou de nourriture. Une réparation au titre du préjudice moral et corporel mais aussi au titre d'un préjudice financier est réclamé à XL AIrways et Norwegian. Entre 10.000 et 16.000 euros pourraient leur être réclamés.
Justine Chevalier