BFMTV

Avignon: l'ex-gérant d'un fast-food condamné à deux ans de prison avec sursis pour homicide involontaire

De nombreux manquements à l'hygiène avaient été relevés dans l'établissement.

De nombreux manquements à l'hygiène avaient été relevés dans l'établissement. - AFP

Mardi, l'ancien gérant d'un fast-food d'Avignon a été condamné en appel à deux ans de prison avec sursis pour homicide involontaire, après la mort d'un adolescent ayant dîné dans son restaurant.

L'ancien gérant d'un restaurant Quick d'Avignon a été condamné mardi en appel à Nîmes à deux ans de prison avec sursis pour homicide involontaire, après la mort en 2011 d'un adolescent qui avait dîné dans son fast-food.

Manquements à l'hygiène

La cour d'appel de Nîmes a ainsi suivi les réquisitions du parquet général et confirmé le jugement de première instance rendu en juin 2017 par le tribunal correctionnel d'Avignon.

Conformément à ce jugement de première instance, la société qui gérait le restaurant a également été condamnée en appel à 50.000 euros d'amende.

De nombreux manquements à l'hygiène avaient été relevés dans l'établissement.

"Toxi-infection alimentaire"

Le 22 janvier 2011, Benjamin Orset, âgé de 14 ans, était mort brutalement au domicile familial à Oppède (Vaucluse), après s'être levé la nuit pour vomir, et s'être plaint de nausées et de maux de tête.

La veille, la famille avait dîné au Quick Cap Sud d'Avignon, dans une zone commerciale, avant d'aller au cinéma.

L'autopsie du jeune homme avait conclu à une "toxi-infection alimentaire", provoquée par un staphylocoque doré.

Des contrôles réalisés dans l'établissement le jour du décès de l'adolescent avaient révélé 14 non-conformités, dont cinq majeures.

B.L. avec AFP