BFMTV

Automobile : vers un « contrôle technique bis »

-

- - -

Dès avril prochain, si votre voiture est jugée « dangereuse » par votre assurance, vous serez interdit de circulation. Raisonnable ou inadmissible ?

Pour ou contre un « contrôle technique bis » ?
Donnez votre avis dans le Forum ci dessous !

A partir du 15 avril prochain, lors d'un simple constat de sinistre (accident, accrochage...), 21 critères de dangerosité seront contrôlés par les experts des assurances sur les voitures et les deux-roues. Des critères pouvant n'avoir aucun rapport avec le sinistre : corrosion sur la carrosserie, ceintures détériorées, échauffement des freins, amortisseurs qui fuient, boulon dévissé ou à changer... L'objectif de cette mesure est d'« interdire la circulation d'un véhicule s'il est estimé dangereux ». Et ce, quel que soit l'âge du véhicule, semble-t-il.

« Un calvaire pour le titulaire de la carte grise ! »

Stéphanie Fontaine, journaliste à Auto Plus, dénonce une sorte de « contrôle technique bis » : l'expert missionné par la compagnie d'assurance pour évaluer les dégâts, « fera aussi un contrôle visuel. S'il remarque quelque chose, la procédure se met en marche. Et là, c'est un calvaire pour le titulaire de la carte grise ! » En effet, l'expert transmet alors une déclaration de « véhicule endommagé » au ministère de l'Intérieur, qui se traduit ensuite par une interdiction de circuler, jusqu'à ce que les réparations soient effectuées.

La rédaction