BFMTV

Aurillac: après avoir été cambriolé, il découvre sur Snapchat que son hamster a été martyrisé

Un Grand Hamster d'Alsace, dans un élevage de l'est de la France, le 7 juin 2011. (photo d'illustration)

Un Grand Hamster d'Alsace, dans un élevage de l'est de la France, le 7 juin 2011. (photo d'illustration) - FREDERICK FLORIN - AFP

Après avoir été cambriolé, un homme s'est rendu au commissariat d'Aurillac, dans le Cantal, pour déposer plainte, avant d'y retourner pour dénoncer des faits de maltraitance sur son hamster.

Triste sort. Un quadragénaire a porté plainte en début de semaine au commissariat d'Aurillac, dans le centre-sud de la France, après avoir constaté que la porte de son domicile avait été fracturée et certains de ses vêtements volés. L'histoire aurait pu s'arrêter là. Sauf que l'un de ses amis a découvert dans une vidéo partagée sur l'application Snapchat que les malfrats avaient notamment filmé une scène au cours de laquelle ils ont maltraité le hamster de leur victime, rapporte La Montagne.

L'homme apporte les nouveaux éléments dont il dispose au commissariat. Les enquêteurs visionnent alors le film et y découvrent que les voyous ont déposé le petit animal de compagnie dans une casserole avant de le faire "sauter comme une crêpe", explique le quotidien régional, qui précise également que le rongeur était vivant au retour de son maître mais est finalement mort par la suite.

Une enquête est actuellement en cours pour déterminer la façon dont les malfaiteurs se sont introduits chez leur victime. Il se pourrait qu'ils aient été aidés par une personne que le quadragénaire hébergeait.

A.C.