BFMTV

Attaque des Champs-Elysées: qui était le policier tué?

Âgé de 37 ans, le policier abattu jeudi soir sur les Champs-Elysées était décrit par ses collègues comme "engagé" et "bon vivant".

Il avait 37 ans, s’appelait Xavier Jugelé et était gardien de la paix. Le policier abattu jeudi soir sur les Champs-Elysées, dans un attentat revendiqué par l’Etat islamique, appartenait à la 32e compagnie la direction de l'ordre public et de la circulation (DOPC) de la préfecture de police de Paris.

Le policier était pacsé avec un fonctionnaire du quai d’Orsay et le couple n'avait pas d'enfant, contrairement à des informations qui ont pu être données précédemment.

Originaire de Romorantin-Lanthenay près de Blois, dans le Loir-et-Cher, Xavier Jugelé était gardien de la paix depuis six ans et "avait fait toute sa carrière à Paris", explique à L'Express Yves Lefebvre, secrétaire général du syndicat Unité-SGP Police FO.

Le gardien de la paix était également membre de l'association LGBT de la police et de la gendarmerie Flag!, qui lui a rendu hommage sur les réseaux sociaux. 

Le vice-président de cette association, Alain Parmentier, indique au Parisien que Xavier Jugelé devait bientôt être muté dans un autre service, où il rejoindrait "un service de police international" en région parisienne.

Décrit par ses collègues pour Marianne comme "volontaire et engagé", "serviable" et "bon vivant", il était parti deux fois en Grèce pour "sécuriser les migrants". Il était également présent au concert de réouverture du Bataclan en février 2017 et s'était dit "heureux d'être là" au site américain People.

"En signe de solidarité et d'unité mais également de recueillement", le syndicat Alternative Police CFDT avait appelé au dépôt d'une fleur sur le lieu de la fusillade vendredi matin.

Le secrétaire général du syndicat a décrit un moment "de recueillement, de soutien, de solidarité", pour exprimer à la fois "tristesse" et "colère".

François Hollande a transmis ses "pensées" à la famille du policier tué, et a annoncé qu'un hommage national serait rendu à ce fonctionnaire de police "lâchement assassiné". 

Sarah-Lou Cohen-Bacri, avec Liv Audigane