BFMTV

Attaque de Strasbourg: le suspect a confié ses motivations au chauffeur de taxi

Les forces de police dans les rues de Strasbourg - Image d'illustration

Les forces de police dans les rues de Strasbourg - Image d'illustration - Sébastien Bozon - AFP

Cherif Chekatt aurait affirmé vouloir "venger ses frères morts en Syrie."

Deux jours après l'attaque de Strasbourg, le profil et la chronologie de la fuite du principal suspect, Cherif Chekatt, s'affinent au fil des heures. S'il est établi que ce dernier a quitté les lieux en taxi, BFMTV a obtenu la confirmation que l'assaillant s'est confié au chauffeur. 

Après avoir admis les faits, il lui aurait confié avoir agi car il voulait "venger ses frères morts en Syrie."

Ce jeudi, le jeune homme de 29 ans restait introuvable et un appel à témoins a été lancé mercredi soir par la Police nationale à la demande du procureur. 

"Individu dangereux, surtout n'intervenez pas vous-même", met en garde la Police nationale sur Twitter, décrivant un individu de 1,80 m, de "corpulence normale" et appelant toute personne en possession "d'informations permettant de le localiser" à composer le 197.

Au total, 720 policiers, gendarmes et militaires sont mobilisés pour tenter de le retrouver.

Hugo Septier