BFMTV

Arnaque aux pneus crevés: la police s'inquiète de ce phénomène

Une voiture de police (photo d'illustration)

Une voiture de police (photo d'illustration) - AFP

De plus en plus de personnes âgées et vulnérables sont victimes de vols par ruse avec une nouvelle technique, celle des "pneus crevés". Explications.

C'est un mode opératoire qui prend de l'ampleur en France: des automobilistes, généralement des personnes âgées, se font escroquer par des malfaiteurs par le biais de la ruse puis de la violence. Ainsi, en janvier dernier, la police a interpellé un couple soupçonné d'avoir commis 25 vols dans les Bouches-du-Rhône à travers ce scénario.

"Ils repèrent les véhicules de personnes âgées ou vulnérables, crèvent leurs pneus, et attendent leur retour. Quand l'automobiliste constate les faits, ils se portent à son secours et proposent de donner un coup de main", raconte une source policière à BFMTV.com.

"Ils trouvent ensuite un prétexte pour conduire la personne à un distributeur bancaire. Ce peut être la nécessité d'acheter une pièce manquante pour finir de réparer le pneu, ou encore le souhait d'être dédommagé pour le geste... Tout est bon pour convaincre la personne d'aller retirer de l'argent", explique-t-on.

Attention détournée

Une fois devant le distributeur, les malfaiteurs subtilisent généralement de l'argent avant de prendre la fuite. "Dans certains cas, la victime s'est même fait dérober directement la carte bleue avec le code", poursuit la source policière. Et quand la personne est mise à contribution par le "bon samaritain" pour réparer le pneu, "il est aussi arrivé qu'un complice passe discrètement voler le sac à main, posé généralement sur l'un des sièges à l'intérieur". 

Un phénomène qui a poussé les autorités à alerter les automobilistes vendredi, et à délivrer quelques conseils: "Sensibilisez les personnes âgées de votre entourage à cette nouvelle technique de vol par ruse. Et en cas de crevaison, conseillez leur de faire appel à l'assistance dépannage de leur assurance", expliquent-ils.

D'autres techniques de ruse sont régulièrement utilisées, et bien connues des services de police, qui leur donnent des surnoms parfois amusants. Le "vol à la compote" par exemple, baptisé également "vol à la tache", consiste à projeter de la compote dans le dos d'une victime en train d'utiliser sa carte bancaire, à un distributeur ou à une borne de paiement. Prétextant vouloir l'aider à se nettoyer, le voleur subtilise discrètement le portefeuille ou la carte bleue... tandis que la victime est distraite par la tache.

Alexandra Gonzalez