BFMTV

Amiens: trois détenus profitent de la nuit pour s'évader de prison

Les surveillants se seraient aperçus de leur disparition "peu de temps après" leur évasion, a déclaré le procureur d'Amiens Bernard Farret qui a confirmé que les barreaux de la cellule avaient été sciés et que les trois hommes dont l'un est dangereux, avaient utilisés des cordes pour franchir les murs.

Trois détenus se sont évadés dans la nuit de mardi à mercredi de la maison d'arrêt d'Amiens, révèle France Bleu Picardie mercredi. Originaires de Moldavie pour deux d'entre eux, d'origine roumaine pour le troisième, ils ont scié les barreaux de leur cellule puis sont descendus le long de la façade de la prison à l'aide de cordages. Les surveillants se seraient aperçus de leur disparition "peu de temps après" leur évasion, a déclaré le procureur d'Amiens Bernard Farret.

Selon nos informations qui confirment celles données par France Bleu, parmi les trois évadés l'un était condamné pour vols aggravés et n'était pas libérable avant 2018, l'autre était en détention provisoire pour escroquerie et le troisième faisait l'objet d'une demande d'extradition [arrêté en France, il fait l'objet de poursuites dans son pays d'origine] pour viol.

Un des trois détenus classé à un haut niveau de dangerosité

"Nous ne savons pas avec quel matériel ils ont pu scier les barreaux mais ils sont vraisemblablement été assisté de l'extérieur puisque l'on a retrouvé notamment des cordages" dans leur cellule pour "une évasion à l'ancienne", a expliqué sur BFMTV Jean-Pierre Forget du syndicat Ufap-Unsa. "Dans un établissement non-pourvu de miradors, on se pose la question de l'encellulement de ces trois personnes ensemble d'autant que l'un d'eux était classé comme dangereux par les services de la prison", a-t-il poursuivi.

Des policiers et gendarmes sont actuellement à leur recherche et une enquête de la police judiciaire a été ouverte pour délit d'évasion.

la rédaction avec Cécile Ollivier