BFMTV

Agression sexuelle sur Koh-Lanta: il y avait un témoin au moment des faits présumés

Koh-Lanta

Koh-Lanta - (PHOTO D'ILLUSTRATION) - TF1

Info BFMTV - Une troisième personne était présente au moment des faits.

L'affaire d'accusation d'agression sexuelle lors du tournage de l'émission Koh-Lanta se précise. Selon nos informations, et contrairement à ce qu'il avait été annoncé dans un premier temps, un troisième candidat du jeu de télé-réalité se trouvait à côté des deux concurrents concernés par les faits supposés. Le témoignage de ce potentiel témoin, sans que l'on ne sache pour l'heure ce qu'il dit, pourrait s'avérer capital pour la suite des événements.

La jeune femme affirme s'être réveillée en pleine nuit et s'être rendue compte qu'elle avait subi des attouchements. Elle a alors déclenché le talkie-walkie prêté par l'équipe de production en cas de problème.

Peu avant, ce samedi, l'entraîneur de football Hervé Renard a confirmé que sa fille Candide, 21 ans, était bien la victime présumée. Dans les colonnes du Parisien, il a fait part de sa détermination à poursuivre l'affaire en justice par le biais "d'une procédure" devant la justice.

De son côté, le candidat accusé n'est toujours pas rentré en France. "Il nie catégoriquement les faits", a annoncé pour sa part son avocat, contacté par BFMTV. À l'heure actuelle, toujours aucune plainte n'a été déposée.

M.P avec Cécile Ollivier