BFMTV

Affaire Sophie Le Tan: pour l'avocat de la famille, il est clair que Jean-Marc Reiser "a tendu un piège" à la jeune femme

L'avocat de la famille de Sophie Le Tan, invité de BFMTV ce mardi soir, a jugé "évident" que Jean-Marc Reiser avait "prémédité" le meurtre de la jeune femme.

Jean-Marc Reiser "a avoué" le meurtre de Sophie Le Tan "mais on a pas toute la vérité", a regretté ce mardi sur BFMTV Gérard Welzer, l'avocat de la famille de la jeune strasbourgeoise de 20 ans qui avait disparu en septembre 2018, alors qu'elle avait rendez-vous pour visiter un appartement à Schiltigheim, près de Strasbourg.

"On sait, par les preuves, que Jean-Marc Reiser lui a tendu un piège, qu'il a passé une annonce immobilière, qu'il l'a fait venir chez lui, qu'il l'a tué et qu'il a démembré le corps, ce qu'il reconnaît", selon l'avocat de la famille de la victime. "Exactement ce qu'il s'est passé, on ne le saura jamais puisque seul M. Reiser sait la vérité macabre".

"Il a choisi sa proie"

L'avocat de la famille de la victime a jugé "évident" que Jean-Marc Reiser ait "prémédité le meurtre". "Il a choisi sa proie, il a passé une annonce sous un faux état civil pour faire semblant de louer cet appartement et puis il a d'ailleurs refusé plusieurs jeunes filles qui ne devaient certainement pas lui plaire, et puis il a tendu le piège à Sophie qui malheureusement a été retrouvé dans un état dramatiquement macabre".

L'homme avait, jusqu'ici, toujours nié son implication dans la mort de Sophie Le Tan, même après la découverte de son cadavre démembré, le 23 octobre 2019, dans une forêt du Bas-Rhin. Il avait cependant admis l'avoir croisée le jour de sa disparition.

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV