BFMTV

Affaire Merah: 5 interpellés sur 6 relâchés

Mohamed Merah, après un rodéo en voiture, dans une vidéo datant de mars 2012 que France2 s'est procuré.

Mohamed Merah, après un rodéo en voiture, dans une vidéo datant de mars 2012 que France2 s'est procuré. - -

Seule une des six personnes interpellées mardi dans l'enquête sur les éventuelles complicités dont aurait bénéficié Mohamed Merah demeurait vendredi matin en garde à vue, selon une source judiciaire.

Trois nouvelles garde à vue ont été levées jeudi soir, dans le cadre de l'affaire Merah. Cinq des six personnes interpellées mardi dans l'enquête sur les éventuelles complicités dont aurait bénéficié Mohamed Merah et son frère ont été libérées. Les quatre autres garde-à-vue, qui peuvent durer jusqu'à 96 heures en matière d'antiterrorisme, étaient toujours en cours jeudi.

L'homme qui reste en garde à vue est âgé de 30 ans, il avait été arrêté mardi après-midi à Toulouse. Les enquêteurs cherchent à vérifier s'il a pu apporter "une aide logistique" au "tueur au scooter", qui a froidement abattu au nom du jihad trois parachutistes, trois enfants et un enseignant juifs entre le 11 et le 19 mars 2012 à Toulouse et Montauban.

En matière antiterroriste, une garde à vue peut durer jusqu'à quatre jours.

Mouvance islamiste de Toulouse

Les six arrêtés mardi, quatre à Toulouse, deux à Paris, étaient des membres de l'entourage des deux frères Merah âgés de 24 à 30 ans. Tous appartiennent à la mouvance islamiste radicale de Toulouse. Aucune précision n'a toutefois été apportée sur l'identité des deux personnes libérées.

Depuis plusieurs semaines, les enquêteurs passent "au peigne fin l'environnement relationnel des Merah" et tentent de déterminer si ces hommes leur "ont ou non apporté un soutien financier", a précisé une source policière.

Dans le cadre de l'enquête sur les complicités dont a pu bénéficier Mohamed merah, tué par la police en mars 2012, deux hommes sont mis en examen: le frère aîné du tueur au scooter, Abdelkader Merah, et, plus récemment, Mohamed Mounir Meskine, 25 ans, qui est soupçonné d'avoir participé au vol du scooter utilisé par le tueur pour commettre ses crimes.

Depuis plusieurs mois, plusieurs personnes de l'entourage de Mohamed Merah et de son frère Abdelkader ont été interpellées, principalement dans la région toulousaine, avant d'être relâchées.

M.R. avec Cécile Ollivier