BFMTV

Aéroport de Notre-Dame-des-Landes : un vigile blessé par des opposants

Fresque humaine contre l'aéroport en juin 2006

Fresque humaine contre l'aéroport en juin 2006 - -

Un agent de sécurité a été pris à partie puis blessé et sa voiture brûlée, dans la nuit de lundi à mardi, près du site du futur aéroport de Nantes.

Un agent de sécurité chargé de surveiller une maison près du site du futur aéroport de Nantes a été blessé dans la nuit de lundi à mardi par une vingtaine d'opposants qui ont brûlé sa voiture.

Le vigile, employé par la société Aéroport Grand Ouest, surveillait une maison acquise par le conseil général de Loire-Atlantique, à Fay-de-Bretagne, dans une zone proche du site du futur aéroport. Il a été pris à partie à 02h45 par "une vingtaine d'individus cagoulés et armés de gourdins", a expliqué Mikaël Doré, sous-préfet.

Blessé aux avant-bras et aux mains

Alors qu’il se trouvait dans sa voiture, les agresseurs ont brisé les vitres du véhicule avant d'y déverser un liquide inflammable. Selon les explications de la victime, les agresseurs, dont certains parlaient français et d'autres anglais, ont hésité à le laisser dans la voiture avant d'y mettre le feu. Ils l'ont finalement extrait du véhicule qu'ils ont embrasé avant de rouer de coups l'agent de sécurité, qui a fini par s'enfuir pieds nus et appeler les secours. L'homme a été blessé aux avant-bras et aux mains. Il a été transféré au CHU de Nantes. Une enquête de la gendarmerie est en cours.

Depuis la mi-octobre, des opérations d'évacuation des squats occupés par les opposants à la construction de l'aéroport ont donné lieu à de violents affrontements entre forces de l'ordre et squateurs sur le site.

>> Notre-Dame-des-Landes : nouveaux heurts entre gendarmes et anti-aéroport