BFMTV

Thierry Ardisson sur l'affaire Guillon: "Ca ne se fait pas d'aller sur une chaîne concurrente pour se plaindre"

Thierry Ardisson sur le plateau de "La Nouvelle Edition"

Thierry Ardisson sur le plateau de "La Nouvelle Edition" - C8

L'animateur de Salut les Terriens! est revenu sur son coup de téléphone passé à Vincent Bolloré pour "sauver la tête" de son chroniqueur, Stéphane Guillon.

C'est l'histoire d'un coup de fil. Celui de Thierry Ardisson donné à Vincent Bolloré pour éviter à Stéphane Guillon un départ précipité de la chaîne... Car si l'animateur de Salut les Terriens! sur C8 avait déjà expliqué avoir été contraint d'appeler le patron du groupe Canal+ pour sauver le poste de son chroniqueur, au coeur d'une polémique après sa brouille avec Cyril Hanouna, l'homme en noir du PAF a précisé les conditions de son appel.

Invité de La Nouvelle Edition ce mardi, Thierry Ardisson a raconté la "vérité" à Daphné Burki: "Je vois Guillon dans une émission qui s'appelle C à vous où il commence à balancer sur Bolloré, très grave. Je l'appelle tout de suite après et je lui dis 'Ecoute, franchement, ce n'est pas bien parce que tu as une totale liberté'. Il a une liberté incroyable, on ne lui a jamais rien censuré à Guillon. Il dit ce qu'il veut sur tout le monde, même sur Bolloré ! Mais là, ce n'est pas pareil : il va dans une émission concurrente et il tape. Et ce n'était même pas drôle!"

"On doit être solidaire de l'émission dans laquelle on travaille"

L'animateur, passé de Canal+ à C8 à la rentrée, révèle avoir été déçu par le comportement de Stéphane Guillon. "Je pense qu'on doit être solidaire de l'émission dans laquelle on travaille, assure-t-il. Là, il va dans cette émission concurrente pour se plaindre, pour dire que finalement ce n'est pas bien que Bolloré ait racheté Canal. Moi, je l'ai appelé tout de suite et je lui ai dit: 'Ecoute Stéphane, ce n'est pas bien, tu ne peux pas faire ça. Ca ne se fait pas'. Personne n'était content de ça, même moi."

"Comme je sentais que ça tournait mal pour lui, et qu'à un moment on allait peut-être le perdre, j'ai appelé effectivement Vincent Bolloré en disant 'Ecoute Vincent, c'est une mauvaise idée de perdre Guillon'", poursuit l'animateur.

Affirmant que l'affaire Guillon est désormais "close", Thierry Ardisson a réitéré sa volonté de conserver l'humoriste au sein de son talk-show. "J'adore Guillon, ça fait onze ans que je travaille avec lui, je l'aime beaucoup, il a du talent, il faut qu'il reste dans l'émission".

Fabien Morin