BFMTV

ONPC: Yann Moix touché par les confessions de Marc Lavoine

Yann Moix et Marc Lavoine dans ONPC

Yann Moix et Marc Lavoine dans ONPC - France 2

Le chanteur a raconté son rapport au chagrin et évoqué la maladie de sa mère dont il souffre également, la lypémanie.

"J'ai l'impression d'attendre quelqu'un qui ne vient pas." Invité ce samedi sur le plateau d'On n'est pas couché sur France 2 pour défendre son nouvel album Je reviens à toi, Marc Lavoine a expliqué pourquoi il écrivait beaucoup de chansons d'amour, et parlé de son rapport au chagrin. Interrogé par Laurent Ruquier sur sa maladie, la lypémanie, il a expliqué:

"C'est un peu plus profond que la mélancolie. Ma mère était atteinte de cette maladie (...) J'écris le chagrin, je ne peux pas dire autre chose. J'ai vu ma mère dépérir petit à petit, et respirer machinalement. Et elle n'était même plus capable de dire je t'aime aux personnes qui elle aimait le plus, ses enfants", a-t-il confié. "C'est pour ça que je fais des chansons d'amour, parce que c'est la seule chose qui compte pour moi (..) Parfois j'ai l'impression d'être comme elle, d'attendre quelqu'un qui ne vient pas".

"Ca me me renvoie à des trucs très profonds"

Réputé pour ses critiques incisives, Yann Moix a réagi comme souvent avec humour noir, avouant à demi-mots avoir été touché par les mots de Marc Lavoine. 

"Moi qui commençait à doucement remonter la pente, Christine. Il m'a achevé, le type. Ca allait mieux depuis quelques jours et je vais retomber", a-t-il lancé, cynique, en s'adressant à sa consoeur Christine Angot. "Je fais un peu d'humour parce que ce que vous êtes tellement profond et vrai dans ce que vous exprimez que ça me met mal à l'aise et me renvoie à des trucs très profonds chez moi. Et c'est désagréable, Marc."

N.B.