BFMTV

Nikos Aliagas annonce son départ de la matinale d'Europe 1

Nikos Aliagas

Nikos Aliagas - Jacques Demarthon / AFP

En charge de la matinale d'Europe 1 depuis un an, le présentateur de The Voice annonce qu'il ne rempilera pas pour une deuxième saison.

Nikos Aliagas annonce ce vendredi son départ de la matinale d'Europe 1, tranche horaire qu'il animait depuis seulement une saison après avoir pris la suite de Patrick Cohen

"Après quasiment dix années passées à Europe 1, j'ai choisi de mettre la radio entre parenthèses. Je ne serai donc ni à la matinale, ni ailleurs dans la grille des programmes. Je ne pars pas non plus pour aller ailleurs", explique-t-il dans les colonnes du Figaro, au lendemain d'un entretien avec Arnaud Lagardère, patron de la station et du groupe qui porte son nom.

"L’amour que j’ai pour le média radio reste néanmoins intact", poursuit l'animateur de The Voice. "Je fais une pause, simplement. C’est ma décision et l’actionnaire, Arnaud Lagardère, la respecte. Il n’y a aucun souci entre nous. J’avais signé pour une saison. La suite n’était pas décidée."

"C'était un pari"

Nikos Aliagas évoque l'envie de se consacrer davantage à sa famille, et assure que les audiences en baisse de la station n'y sont pour rien: 

"Si c’était le cas, je n’aurais surtout jamais accepté de prendre les rênes de la matinale! Europe 1 était déjà dans une situation compliquée avant mon arrivée (...) C’était un pari. Je n’étais pas demandeur, on m’a proposé le poste et je me suis dit: pourquoi pas?". 

Europe 1 fait face à une perte croissante de son audience depuis plusieurs années. En avril, Médiamétrie a publié des chiffres selon lesquels la station a atteint un nouveau plus bas, avec 5,9% des audiences. Les salariés de la radio ont adopté une motion de défiance contre Arnaud Lagardère, le PDG d'Europe 1, pointant notamment du doigt une "une absence criante de stratégie". 

Benjamin Pierret avec AFP