BFMTV

Les Guignols de l’info "seront les bienvenus sur France Télévisions"

Delphine Ernotte, nouvelle présidente de France Télévisions.

Delphine Ernotte, nouvelle présidente de France Télévisions. - AFP

Sur Twitter, la future présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, s'est dite prête ce vendredi à accueillir Les Guignols de l'info, menacés de disparaître. Et selon Challenges, la direction de M6 pourrait se positionner pour reprendre l'émission satirique.

La possible disparition des Guignols de l'info sur Canal+ commence à susciter des convoitises. Alors que Cyril Hanouna s’est dit prêt à accueillir le programme satirique sur D8, le service public semblerait disposé à lui ouvrir ses portes.

"Les Guignols de l’info seront les bienvenus sur France Télévisions", a tweeté ce vendredi Delphine Ernotte, la future présidente du groupe audiovisuel public.

"C’est gentil, mais vous ne semblez pas connaître le problème madame. Ils ne peuvent pas", lui a répondu dans un tweet sibyllin Bruno Gaccio, l’un des auteurs de la première heure du programme culte de la chaîne cryptée.

M6 pourrait se positionner

Selon Challenges, les dirigeants de M6 se seraient réunis en urgence, jeudi, à l'initiative de Nicolas de Tavernost, le président de la chaîne, pour étudier la reprise éventuelle des Guignols, au cas où la rumeur se confirmerait.

"La réflexion est toujours en cours et aucune offre formelle n’aurait encore été transmise à Canal+", écrit encore le magazine économique sur son site internet ce vendredi.

Face à la suppression possible à la rentrée prochaine du rendez-vous quotidien de Canal+ depuis 1988, la mobilisation a été immédiate sur les réseaux sociaux, partagés entre colère et incompréhension. Une émotion largement partagée dans le monde des médias, du show business mais aussi politique

Manoeuvre de Sarkozy?

Plusieurs médias ont présenté le possible arrêt de l'émission comme une décision de Vincent Bolloré, président du conseil de surveillance de Vivendi, qui goûterait peu la liberté de ton des marionnettes de Canal.

L'ancien président de Canal+, Pierre Lescure, a annoncé ce jeudi avoir démissionné du conseil d'administration d'Havas, dirigé par le fils Bolloré, en raison du possible arrêt des Guignols.

Derrière la décision du patron Vivendi, se cacherait, selon certains, Nicolas Sarkozy, dont il est proche – l'image des vacances passées sur le yacht de Vincent Bolloré reste une image marquante du quinquennat. L'entourage du président du parti Les Républicains dément.

C. P.