BFMTV

Le CSA prive TPMP de publicité pour deux séquences polémiques remontant à 2016

Cyril Hanouna, présentateur de "Touche Pas à Mon Poste!" sur C8

Cyril Hanouna, présentateur de "Touche Pas à Mon Poste!" sur C8 - C8

Le CSA prive TPMP de publicité pendant trois semaines durant le mois de juin.

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a annoncé son verdict à l'issue d'une audition concernant deux procédures de sanction relatives à l'émission Touche Pas à Mon Poste! sur C8. Deux séquences polémiques, remontant à fin 2016, sont visées par cette sanction.

Le CSA interdit à C8 de diffuser des séquences publicitaires pendant TPMP, mais aussi 15 minutes avant et 15 minutes après l'émission. Une sanction qui s'applique aux émissions en direct mais aussi leurs rediffusions et ce, pour une durée totale de trois semaines au cours du mois de juin.

Un canular morbide et un "jeu" dérangeant

Les deux séquences concernées remontent au 3 novembre et au 7 décembre 2016. La première concerne un canular morbide à l'encontre du chroniqueur Mathieu Delormeau. Dans ce passage polémique, Cyril Hanouna piège Mathieu Delormeau et lui fait croire qu'il est complice d'un meurtre. En plein rendez-vous chez un producteur (en réalité un acteur complice), l'animateur de C8 joue les énervés et simule une bagarre avec leur hôte qui tombe sur sa table et termine inconscient. Hanouna demande alors à Delormeau, témoin de la scène, de porter le chapeau et de rendre des comptes à la police à sa place. Ce dernier, forcé, accepte à contre-coeur, sous le choc. 

La seconde séquence, elle, montrait un "jeu" plutôt dérangeant. Dans un extrait hors antenne repêché dans un montage "humoristique", Cyril Hanouna propose à la chroniqueuse Capucine Anav de fermer les yeux et de poser ses mains sur lui, afin de deviner quelle partie du corps elle lui touche. Il termine par poser les mains de la jeune femme sur son entrejambe.

Nawal Bonnefoy