BFMTV

Jean-Louis Trintignant: "Place aux jeunes!"

Jean-Louis Trintignant, le 9 octobre 2012, pendant la promotion d'"Amour", de Michael Haneke, avec Emmanuelle Riva.

Jean-Louis Trintignant, le 9 octobre 2012, pendant la promotion d'"Amour", de Michael Haneke, avec Emmanuelle Riva. - -

Jean-Louis Trintignant met un terme à sa carrière. L'acteur de bientôt 83 ans, a annoncé dans un entretien publié lundi dans "Nice Matin", que le récital poétique qu'il donne à Antibes ces mardi et mercredi sera le dernier.

C'est sur les mots de Vian, Desnos et Prévert qu'il va clore sa carrière. Jean-Louis Trintignant l'a annoncé dans un entretien accordé à Nice Matin et publié lundi matin, il prend sa retraite. L'acteur, qui aura 83 ans le 11 décembre prochain, affirme dans le quotidien: "J'ai joué beaucoup de pièces, peut-être une centaine, mais c'est ce spectacle que j'aime le plus".

Jean-Louis Trintignant, qui est apparu l'année dernière sur grand écran dans Amour, un film poignant de Michael Haneke sur la difficulté de vieillir, confie à Nice Matin: "J'ai encore plus de plaisir à jouer qu'à 30 ans, mais je suis très vieux et j'ai du mal à me déplacer. Alors après ces deux dernières représentations, je ne fais plus rien. Ni théâtre, ni cinéma. Place aux jeunes!". Dès octobre 2012, il l'avait annoncé sur Europe 1, "on ne peut pas refuser un film d'Haneke quand on est comédien, mais je n'en referai pas d'autres".

"Moi qui suis anarchiste"

L'homme qui avait serré dans ses bras Brigitte Bardot et Anouk Aimée (dans Et Dieu... créa la femme de Christian Vadim et Un homme et une femme de Claude Lelouch), indiquait à Télérama, en octobre dernier, que les films qui lui tenaient le plus à coeur étaient Le conformiste, de Bernardo Bertolucci, Ma nuit chez Maud, d'Eric Rohmer, et Amour.

En 1999, Jean-Louis Trintignant, amoureux de théâtre et de poésie, lisait sur scène avec sa fille Marie, Les poèmes à Lou, d'Apollinaire. Son dernier spectacle, joué le temps de deux représentations ce mardi et ce mercredi à Antibes, s'intitule "Trois poètes libertaires du xxe siècle". Jean-Louis Trintignant y récite des poèmes de Robert Desnos, Boris Vian et Jacques Prévert, accompagné d'un violoncelliste et d'un accordéoniste. "J’éprouve un plaisir immense à dire ces textes de Prévert, Desnos et Vian. Ils me conviennent parfaitement, moi qui suis anarchiste", évoque le comédien sur le site du théâtre Anthéa d'Antibes.

Interrogé dans Télérama sur ce qu'il espérait maintenant, Trintignant a répondu: "La mort. Je n'ai pas vraiment d'autre ambition. Je vais essayer de la réussir".

Magali Rangin