BFMTV

Jacques Chirac à l'honneur d'une exposition au Quai Branly

Le musée du Quai-Branly à Paris.

Le musée du Quai-Branly à Paris. - BFMTV

Mardi s'ouvre une exposition qui rend hommage à la passion de l'ancien chef de l'Etat pour les civilisations premières. Il a d’ailleurs prêté trois objets au musée du Quai Branly, rebaptisé pour son dixième anniversaire "Quai Branly - Jacques Chirac".

Le musée du Quai Branly fête ses 10 ans. A cette occasion, Jacques Chirac a prêté trois objets pour l'exposition au musée du Quai Branly qui rend hommage à la passion de l’ancien président pour les civilisations premières. Conçue par l'ancien ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon, l’exposition intitulée "Jacques Chirac ou le dialogue des cultures" s’ouvre mardi et se tiendra jusqu’au 9 octobre.

Né il y a dix ans, le musée du Quai Branly, qui enregistre une moyenne de 1 350 000 visiteurs par an, vient d'être rebaptisé "Quai Branly - Jacques Chirac" pour mettre en valeur l'implication de l'ancien président dans la création de ce musée des arts d'Afrique, d'Océanie et des Amériques.

"Une statuette que nous appelions Kofi Annan"

Parmi les objets prêtés par l’ancien chef de l’Etat, une dent de narval offerte par l'ancien Premier ministre canadien, a indiqué sa fille, Claude Chirac, sur France Inter. Jacques Chirac a aussi prêté un objet cultuel du Mali, "un boli offert par son cabinet il y a des années pour son anniversaire", "une petite statuette que nous appelions tous à l'époque à l'Elysée Kofi Annan parce que nous trouvions que son visage ressemblait" à celui de l'ancien secrétaire général des Nations unies "et qui a toujours été sur son bureau", a-t-elle ajouté. L'exposition "lui ressemble", a encore estimé la fille de Jacques Chirac. "Je pense qu'elle lui plaira beaucoup", ajoutant que c'était pour elle "extrêmement fort en émotion".

Absent lors du vernissage

Jacques Chirac, âgé de 83 ans, ne sera "bien entendu" pas présent lors du vernissage ce lundi, mais "il ira voir l'exposition, c'est certain", avait-elle déclaré ce week-end sur France 2, ajoutant que son père "va, on va dire, le mieux possible".

La dernière apparition publique de Jacques Chirac, victime d'un AVC en 2005 et souffrant depuis de troubles de la mémoire, remonte à novembre 2014. Lors d'une visite au Quai Branly, l'ancien chef de l'Etat était apparu affaibli, soutenu par un membre de son service de sécurité pour marcher. L'ancien chef de l'Etat, hospitalisé en décembre dernier, ne se déplace plus qu'en fauteuil roulant. "Il n'y a pas beaucoup d'expositions de Branly qu'il n'ait pas vues", a souligné le président du musée Stéphane Martin. "Il est toujours venu discrètement et je pense qu'il voudra voir celle-là".

C. H. A.