BFMTV

Mort de Bernard Tiphaine, voix française de Chuck Norris

L'acteur de doublage Bernard Tiphaine, dans le court-métrage "On s'est fait doubler", en 2017.

L'acteur de doublage Bernard Tiphaine, dans le court-métrage "On s'est fait doubler", en 2017. - Capture d'écran - Youtube - La Baraque à films

L'acteur Bernard Tiphaine vient de mourir à l'âge de 83 ans. Vu dans de nombreux films, téléfilms et séries, il était surtout connu pour être la voix française de Chuck Norris, Christopher Walken, Donald Sutherland....

On connaissait surtout sa voix, associée au visage de Chuck Norris. Bernard Tiphaine, acteur de cinéma, théâtre et de télévision vient de mourir à l'âge de 83 ans. S'il a joué dans de nombreux films, du Feu Follet de Louis Malle en 1963 à Madame Claude 2 (en 1981), et téléfilms ou séries, Bernard Tiphaine a surtout marqué les esprits avec sa voix, qu'il a prêté aux VF de tant de films.

"Je mets les pieds où je veux, et c'est souvent dans la gueule"

Il a ainsi beaucoup doublé Christopher Walken, dans 39 films, dont La Porte du paradis ou Dead Zone. Il a également été la voix de Donald Sutherland et James Caan dans plus de 20 films chacun. Il reste inoubliable en tant que voix de Chuck Norris, dans une vingtaine de films également, de La Fureur du dragon à Expandables 2.

C'est notamment lui qui a prononcé cette réplique devenue culte lancée par Chuck Norris dans Portés disparu 3: "Je mets les pieds où je veux, Little John, et c'est souvent dans la gueule".

Il a par ailleurs doublé Warren Beatty (dans Dick Tracy notamment), John Hurt, Harvey Keitel, Dennis Hopper, Peter Fonda, Peter Coyote ou encore Elliott Gould (qui jouait Jack Geller, le père de Ross et Monica dans Friends) Il a également prêté sa voix à Bender Tordeur Rodriguez dans la série animée Futurama, de 1999 à 2013, et à plusieurs personnages des Chevaliers du zodiaque. Bernard Tiphaine a enfin été la voix du Dr Finkelstein dans L'Etrange Noël de Monsieur Jack, et celle de Anton Ego le critique culnaire de Ratatouille.

Acteur de théâtre, il a joué dans de nombreuses pièces dans les années 1970, telles que Boeing Boeing, ou Le Colonel Chabert, avant de se consacrer au doublage.

Magali Rangin