BFMTV

La série "House of cards" bien partie pour les Emmy Awards

La série "House of Cards", produite par Netflix, concourra dans 9 catégories aux Emmy Awards.

La série "House of Cards", produite par Netflix, concourra dans 9 catégories aux Emmy Awards. - -

Emmenée par Kevin Spacey, la série politique concourra dans neuf catégories pour les récompenses de la télévision américaine.

Internet a fait irruption pour la première fois aux Emmy Awards, les récompenses de la télévision américaine, avec la nomination de la série en ligne "House of cards". La série politique, emmenée par Kevin Spacey dans le rôle d'un élu prêt à tout pour arriver à ses fins, a été produite pour Netflix, un service de location de films par abonnement, disponibles sur DVD ou en streaming (sans téléchargement) sur internet.

La compagnie, qui a plusieurs séries à son actif, avait mis en ligne l'intégralité des 13 épisodes de "House of cards" en ligne, d'un seul coup, en février dernier.

Kevin Spacey, également producteur de la série, se retrouve pas ailleurs nommé dans la catégorie de meilleur acteur, a l'instar de sa partenaire à l'écran, Robin Wright, et du réalisateur David Fincher, qui a dirigé les deux premiers épisodes.

Au total, la série concourra dans 9 catégories lors de la prochaine cérémonie des Emmy Awards à Los Angeles, le 22 septembre, mais devra se mesurer aux poids lourds du secteur, qui engrangent toujours le plus grand nombre de nominations.

"Game of Thrones" bien placé

"American Horror Story: Asylum" fait la course en tête, avec 17 nominations, suivi par la fantaisie épique et médiévale "Game of Thrones" (16) et les séries "Mad Men" et "Downtown Abbey".

Outre "House of Cards", le trophée de la meilleure série dramatique, le plus prestigieux, sera disputé par "Homeland", vainqueur l'an dernier, "Mad Men", quadruple glaurat dans cette catégorie, "Breaking Bad", "Downtown Abbey" et "Game of Thrones".

Côté comédie, la série reine du moment, "Modern Family", remettra son titre en jeu, aux côtés de "Girls", "Louie", "The Big Bang Theory", "30 Rock" et "Veep".

Les téléfilms et mini-série en lice sont notamment "American Horror Story: Asylum", "The Bible" ou la mini-série thriller de l'Australienne Jane Campion "Top of the lake" et la biopic du célèbre producteur "Phil Spector". Mais le grand favori est sans conteste "Ma vie avec Liberace", une brillante reconstitution de la vie du pianiste fantasque, tourné pour la télévision par Steven Soderbergh et présenté en première mondiale au dernier festival de Cannes.