BFMTV

Disney+ abandonne à Hulu la diffusion de la série tirée de Love, Simon et crée la polémique

L'acteur Nick Robinson dans "Love, Simon"

L'acteur Nick Robinson dans "Love, Simon" - Twentieth Century Fox France

Love, Victor, la série inspirée du film Love, Simon, sera finalement diffusée sur Hulu au lieu de Disney+. Pour beaucoup d'internautes, la raison de ce changement tient à l'homosexualité du personnage principal. Mais l'autrice du livre à l'origine du film avance une autre explication.

En avril dernier, la plateforme Disney+ annonçait qu'elle préparait une série inspirée du film Love, Simon, sorti en 2018. Lundi, les fans de cette comédie romantique centrée sur un lycéen homosexuel ont obtenu des informations supplémentaires; le show s'intitulera Love, Victor, et sera finalement diffusé par Hulu, une autre plateforme de streaming, filiale de Disney et NBCUniversal. Les raisons de cette migration ont déclenché une polémique sur les réseaux sociaux. 

D'après Variety, Disney+ estime que les thèmes abordés par Love, Victor ne correspondent pas à l'ADN familial de la plateforme. De nombreux internautes se sont insurgés contre ces explications, s'étonnant qu'une simple mention de l'homosexualité vaille à Love, Victor d'être bannie. 

"Disney trouve que Love, Victor était trop 'adulte' pour Disney+. J'espère que c'est vrai et qu'ils n'étaient pas simplement rebutés par un contenu plus queer qu'ils ne le pensaient", écrit un journaliste de Digital Spy

Un autre internaute fait remarquer que la violence d'autres contenus ne leur ont pas valu d'être éjectés de la plateforme. "Anakin assassine des bébés", rappelle-t-il, en référence à un accès de folie meurtrière du personnage de Star Wars

"Le bénéfice du doute"

Il se pourrait, néanmoins, que le thème central de l'homosexualité ne soit pas la raison de ce changement de support. C'est ce qu'affirme Becky Albertalli, autrice du roman qui a inspiré le film Love, Simon

"Beaucoup de conjectures sont faites au sujet du changement de plateforme", écrit-elle sur Twitter. "Pour ce que ça vaut, ça ne vient pas du fait qu'il s'agit d'une romance gay entre deux adolescents. Disney savait de quoi ça parlait lorsqu'ils l'ont commandée. Mais certains des thèmes abordés sont (réservés aux) adultes, comme la consommation d'alcool chez les adolescents, etc. C'est ce qui a mené à cet échange." 

"Ceci étant dit, je comprends totalement pourquoi beaucoup d'entre nous sont circonspects face à l'emploi de l'expression 'contenu adulte'", ajoute-t-elle. "Elle est souvent utilisées pour camoufler de l'homophobie. Mais dans ce cas, j'espère que vous donnerez à Disney le bénéfice du doute."

Un précédent il y a quelques jours

Par ailleurs, Variety note que Love, Victor n'est pas la seule série pour jeunes adultes annoncée sur Disney+ avant d'être finalement diffusée sur Hulu. Ce fut également le cas de High Fidelity, série portée par Zoë Kravitz, dévoilée le 14 février. 

Love, Victor débarquera sur les écrans en juin, mois au cours duquel les marches des fiertés ont lieu chaque année. Le rôle principal sera tenu par Michael Cimino. Nick robinson, qui interprétait Simon dans le film, officiera comme narrateur et producteur exécutif. 

Benjamin Pierret