BFMTV

"Que justice soit enfin faite": Omar Sy a manifesté à Los Angeles pour George Floyd

Omar Sy en 2020

Omar Sy en 2020 - Frederic J. Brown - AFP

L'acteur, qui a participé ce week-end aux manifestations pour George Floyd, a profité de l'occasion pour rendre hommage à Adama Traoré.

L'acteur Omar Sy a manifesté ce week-end à Los Angeles en hommage à George Floyd, cet Afro-américain de 46 ans tué le 25 mai dernier lors de son arrestation par un policier blanc.

"[Samedi], à Los Angeles, nous avons marché en paix et solidarité en criant les noms de George, Breonna, Ahmaud et tant d’autres victimes ici aux US", a écrit le comédien en référence notamment à Breonna Taylor, une ambulancière de 26 ans abattue par des policiers de Louisville en mars, et à Ahmaud Arbery, un homme de 25 ans non armé et tué en Georgie en février par un policier à la retraite.

Omar Sy a profité de cette manifestation pour rendre hommage à Adama Traoré, ce jeune homme de 24 ans mort asphyxié en juillet 2016 lors de son arrestation dans les locaux de la gendarmerie de Persan (Val d'Oise). 

"Via ce post et cette photo, je crie aussi le nom d’Adama Traore, qui, en France, le 19 juillet 2016, a perdu la vie de la même façon que George Floyd", écrit-il, avant de conclure: "Que leurs âmes puissent reposer en paix et que JUSTICE soit enfin faite."

Les célébrités ont manifesté

De nombreuses célébrités américaines comme Ariana Grande, Emily Ratajkowski et Paris Jackson ont manifesté ce week-end. La chanteuse Halsey s'est retrouvée avec des manifestants visés par des balles en caoutchouc de la police. Kendrick Sampson, acteur de la série Insecure, a déclaré de son côté avoir été touché à sept reprises par ces balles.

La mort de George Floyd, survenue lors d'une interpellation la semaine dernière, a une nouvelle fois mis au jour les violences policières à l'encontre de la communauté noire en Amérique du Nord. Derek Chauvin, l'officier de police impliqué dans la mort de George Floyd, a été inculpé pour meurtre au troisième degré (homicide involontaire) et placé en détention par les autorités locales.

Jérôme Lachasse