BFMTV

Pourquoi Diam's remercie Christophe Hondelatte sur Twitter

Le journaliste Christophe Hondelatte et l'ex-rappeuse Diam's.

Le journaliste Christophe Hondelatte et l'ex-rappeuse Diam's. - Joël Saget - Xavier Leoty - AFP - Montage BFMTV.com

L'ex-rappeuse a remercié le journaliste, après son émission sur Europe 1, évoquant son parcours et sa conversion à l'islam.

Echange insolite, jeudi sur les réseaux sociaux, entre l'ex-rappeuse Diam's et le journaliste Christophe Hondelatte. La chanteuse a publié sur Twitter un message de remerciement, adressé à l'animateur après son émission sur Europe 1, Hondelatte raconte, qui lui était consacré.

"Je n'ai pas pour habitude de réagir à tout ce qui est dit sur moi, mais je tiens à remercier Christophe Hondelatte pour son objectivité dans le récit qu'il a fait de mon parcours. Lui comme d'autres journalistes ont su ne pas tomber dans l'incrimination facile de ma conversion à l'islam", a-t-elle tweeté.

"Les gens n'ont pas compris sa démarche"

Je vais vous raconter l'histoire de Diam's, cette jeune chanteuse de rap, devenue star parmi les stars, au début des années 2000, et qui en 2010, façon Brigitte Bardot, façon Jacques Brel, façon Cat Stevens, a tout envoyé balader. La vie de star du showbusiness ne lui plaisait pas. Elle y a mis un terme d'un coup. (...) Dans le même temps, elle qui avait été baptisée catholique, mais n'était pas pratiquante, s'est convertie à l'islam et s'est mise à porter le voile. Et dans cette France où pour certains l'islam fait office d'épouvantail ultime, elle en a pris plein la figure. Et à voir les messages de haines, qui fleurissent sur Twitter depuis que j'ai annoncé que j'allais raconter son histoire, je perçois que les gens n'ont pas compris sa démarche", racontait le journaliste, en préambule de son émission, le 31 janvier dernier.

Diam's a semble-t-il apprécié les mots de Christophe Hondelatte. Celui-ci l'a remerciée de son tweet. "Merci Diam’s... Votre message me touche énormément!!", a-t-il écrit.

Souvenirs douloureux

La rappeuse qui a mis fin à sa carrière pour changer de vie, se convertir à l'islam et se consacrer à sa famille est redevenue Mélanie Georgiades. L'interprète de La Boulette et Jeune Demoiselle a définitivement tourné la page de ses années rap et de son succès. En 2017, à 37 ans, celle qui vit désormais dans un petit village dans les Yvelines mène une vie loin des projecteurs s'était exprimée dans le JDD, pour évoquer ses souvenirs, parfois douloureux de la période passée sous les projecteurs, et le regard des gens sur le voile.

M. R.