BFMTV

Penelope Cruz et Javier Bardem accusés d'antisémitisme

Penelope Cruz et Javier Bardem, ici le 27 juin 2011 à Madrid, sont accusés d'antisémitisme après avoir signé une lettre ouverte dénonçant le "génocide" des Palestiniens.

Penelope Cruz et Javier Bardem, ici le 27 juin 2011 à Madrid, sont accusés d'antisémitisme après avoir signé une lettre ouverte dénonçant le "génocide" des Palestiniens. - -

Le conflit israélo-palestinien secoue violemment Hollywood depuis la publication le 25 juillet d'une lettre ouverte signée par les deux stars espagnoles dénonçant le "génocide" du peuple palestinien.

Le Tout-Hollywood est en émoi, une semaine après la lettre ouverte signée notamment par Penelope Cruz et Javier Bardem, dénonçant le "génocide" du peuple palestinien, publiée dans EL Diaro le 25 juillet dernier.

"Mon nom est Jon Voight et je suis plus qu'énervé. Je suis écoeuré par le fait que des gens comme Penelope Cruz et Javier Bardem puissent inciter à l'antisémitisme à travers le monde sans être conscients des dégâts qu'ils provoquent", a déclaré, cinglant, l'acteur dans une lettre ouverte publiée ce samedi dans le Hollywood Reporter.

"J'ai beaucoup de respect pour le peuple d'Israël"

Selon lui, les deux stars espagnoles font preuve d'ingratitude. «Vous avez pu devenir célèbres et gagner beaucoup d'argent parce que vous êtes dans un pays démocratique: les Etats-Unis. Vous pensez que vous auriez eu le même succès en Iran, en Syrie ou au Liban ? Vous aviez là une grande responsabilité, celle d'utiliser votre célébrité pour faire le bien. A la place, vous avez préféré diffamer Israël, le seul pays démocratique et de bonne volonté au Moyen-Orient", ajoute Jon Voight.

Depuis la publication de la tribune sur Gaza, Javier Bardem et Penelope Cruz sont sous le feu de féroces accusations d'antisémitisme. "Alors que j'étais critique quant à la réponse militaire israélienne, j'ai beaucoup de respect pour le peuple d'Israël et une profonde compassion pour leurs pertes", a plaidé l'acteur au quotidien américain USA Today. "Je suis maintenant étiqueté par certains comme antisémite, comme ma femme, ce qui est l'antithèse de ce que nous sommes en tant qu'êtres humains".

C. P.