BFMTV

Orlando Bloom regrette d’avoir fait du paddle, nu, avec Katy Perry

Orlando Bloom le 26 février 2017 à Beverly Hills

Orlando Bloom le 26 février 2017 à Beverly Hills - Pascal Le Segretain - Getty Images North America - AFP

L'acteur américain est revenu pour la première fois sur les photos volées où il apparaît complètement nu sur un paddle au côté de la popstar Katy Perry. Des images qu'il regrette amèrement.

Les clichés avaient fait le tour d'Internet et des tabloïds. En août dernier, Orlando Bloom avait été photographié complètement nu alors qu'il faisait du paddle avec sa petite amie de l'époque, Katy Perry, en Sardaigne. Des images que l'acteur américain a, encore aujourd'hui, du mal à digérer. Dans une interview au magazine Elle américain, celui qui sera bientôt à l'affiche du cinquième volet de Pirates des Caraïbes a abordé le sujet délicat de cette promenade en mer qui a affolé la planète.

"J'ai eu un sentiment de liberté"

L'acteur a assuré qu'il n'avait aucunement eu l'intention de s'exposer ainsi. "C'était extrêmement surprenant. Je n'aurais pas fait cette chose si j'avais su ce qui allait se passer après", a-t-il déclaré, se disant surpris par l'hystérie qui a suivi la publication des photos en question. D'après le comédien, lui et son ex-compagne n'avaient pas remarqué les paparazzi, et avaient été "piégés". 

"J'ai été photographié un million de fois, d'un million de manières différentes. J'ai un bon radar. Nous étions complètement seuls depuis cinq jours. Il n'y avait rien autour de nous. Il n'y avait aucun moyen que quelqu'un puisse nous prendre en photo. J'ai eu un sentiment de liberté", a-t-il raconté. "Je retiens la leçon: tu n'es jamais libre".

La star de la saga du Seigneur des Anneaux a ajouté que ces photos volées lui avaient attiré beaucoup d'ennuis. Orlando Bloom a notamment risqué une amende auprès des autorités italiennes, le naturisme n'étant pas autorisé dans la zone où il se trouvait. Son ex-femme, le top model Miranda Kerr, lui a de son côté reproché de ne pas avoir réfléchi aux conséquences que cela pouvait avoir sur leur fils, âgé de cinq ans.
Nawal Bonnefoy