BFMTV

"On a oublié les infirmières qui font un travail admirable": Michel Drucker rend hommage aux soignants

Invité ce dimanche sur BFMTV, l'animateur de France Télévisions est revenu sur ses longs mois d'hospitalisation et a tenu à rendre hommage aux "femmes exceptionnelles" qui ont pris soin de lui.

"Je reviens d'un voyage d'où je n'aurais pas dû revenir." Après de longs mois d'absence en raison de graves problèmes de santé, Michel Drucker a fait son retour sur le plateau de Vivement Dimanche le 28 mars dernier et était l'invité ce dimanche de BFMTV à l'occasion de la publication de son livre, Ca ira mieux demain.

Âgé de 78 ans, l'animateur star de France Télévisions a confié "ne pas être tout à fait remis" de son triple pontage coronarien, poursuivant ses séances de rééducation "trois fois par semaine pendant encore plusieurs mois". "Mais je voulais reprendre ce métier parce que si je ne le reprenais pas maintenant, je ne serais jamais revenu", a-t-il expliqué.

"Je vais lever le pied et faire moins de choses", a ajouté Michel Drucker qui estime que son métier est "une addiction".

Des "femmes exceptionnelles" que l'on "ne remercie jamais"

"Je voulais revenir en forme et non pas diminué", a ajouté l'animateur qui a souhaité, en publiant ce livre, rendre hommage aux infirmiers et aides-soignants qui se sont occupés de lui pendant ses longs mois d'hospitalisation.

"Dans ce livre, je m'adresse au personnel" qui, selon lui, considère que "le temps où les Français les applaudissaient au balcon est loin". "On oublie vite", regrette Michel Drucker.

"On les a oubliées les infirmières mais cela ne les empêche pas d'aller au boulot, de rentrer exténuées", a souligné l'animateur qui salue "leur travail admirable". "Ce sont des femmes exceptionnelles que l'on ne remercie jamais", a-t-il déploré.

Mélanie Rostagnat Journaliste BFMTV