BFMTV

Michel Drucker: dans les coulisses de son retour à la télé

Michel Drucker sur le plateau de Vivement dimanche, le 24 mars 2021.

Michel Drucker sur le plateau de Vivement dimanche, le 24 mars 2021. - BFMTV

L'emblématique animateur retrouve ce dimanche son émission Vivement dimanche, moins d'un an après une lourde opération du coeur. BFMTV l'a rencontré en coulisses.

"C'est ma maison ici, le studio Gabriel", fatigué, mais souriant, Michel Drucker ne cache pas sa joie de retrouver son divan rouge, celui de son émission Vivement dimanche, qu'il retrouve ce 28 mars, sur France 2.

BFMTV l'a rencontré en coulisses de l'enregistrement, le 24 mars dernier, flanqué de son chien et entouré de ses fidèles camarades humoristes à la fois heureux et émus de le retrouver. Pandémie oblige, l'émission est tournée sans public et avec une "vingtaine d'invités" reçus par petits groupes de 4-5 personnes. Cela n'entame pas la joie des participants d'être là pour leur ami.

"Je savais qu'ils allaient me chambrer"

"On ne va pas attendre pour faire des beaux speech, non, on est là quand il est là", lance ainsi Gad Elmaleh, qui glisse à l'animateur:"ça fait du bien de te revoir".

"Je savais qu'ils allaient me chambrer et c'est très bien, mais j'ai senti leur émotion", relève l'animateur, ajoutant, "Gad Elmaleh, qui est un peu l'invité d'honneur, j'ai senti qu'il était ému".

Heureux de retrouver son canapé rouge, sur lequel il reçoit des célébrités depuis 1998, l'animateur a prévu, avec sa coproductrice de toujours Françoise Coquet, "un Vivement dimanche de retrouvailles" sous le signe de la gaieté, avec "toute notre bande d'humoristes", dont Laurent Gerra, Anne Roumanoff, Eric Antoine, Les Chevaliers du fiel.

"Je reviens de loin, livre l'animateur. Enfin, il y a beaucoup de téléspectateurs qui ont vécu ce que j'ai vécu, en moins grave, j'espère pour eux. Mais tout est là-dedans", ajoute-t-il, en pointant vers son front.

Michel Drucker évoque "deux petits débuts d'AVC au cerveau, la jambe droite nécrosée" et raconte s'être demandé comment il allait "se sortir de toute ça". Michel Drucker, a en effet subi un triple pontage coronarien en septembre. Il a également failli être amputé de la jambe gauche, après une infection bactérienne. "J'étais cuit", lâche-t-il. Il a perdu 10-11 kilos, et poursuit la rééducation, qu'il a quittée "pour faire de la télé".

Reparti "pour dix ans"

"Ma grande angoisse, c'était d'avoir des séquelles, d'être diminué intellectuellement ou physiquement", souligne-t-il. "Je ne voulais pas revenir à la télévision en étant diminué".

Car il a toujours gardé cet objectif en ligne de mire. C'est l'envie de revenir faire son métier qui l'a maintenu en vie. "L'envie de revoir ma famille, de revoir mes copains humoristes, qui sont tous autour de moi aujourd'hui. Puis l'envie de continuer ma passion [la télévision] parce que je ne suis pas si vieux que ça", avance-t-il enfin, citant Line Renaud (92 ans), Hugues Aufray (91 ans) et Charles Aznavour, "qui a chanté jusqu'à 94 ans".

L'animateur de 78 ans se voit d'ailleurs reparti pour "une petite dizaine d'années".

Magali Rangin avec Philippe Dufreigne